Les 5 meilleurs moments des Gémeaux

Un habile mélange d’émotion et d’audace

gg22

©Martial Genest/MatTv.ca

Par : Marie-Claude Lessard

En cette 31ème soirée des Prix Gémeaux, Jean-Philippe Wauthier et Éric Salvail  ont offert (enfin!) un gala mémorable pour les bonnes raisons. Humour bitch qui s’assume, des sacres surprises, des victoires attendues amplement méritées, des apparitions drôles et touchantes, des présentateurs complices… Tout était en place pour un rendez-vous magique qui a confirmé à quel point le Québec n’a rien à envier aux productions américaines en terme de télévision de qualité! Voici les 5 moments qui ont marqué le gala.

5- Montée de lait

Le magazine culturel Format Familial, présenté à Télé-Québec et récipiendaire de deux Gémeaux, comporte un segment nommé Montée de lait qui met en scène une personnalité connue qui se défoule sur un sujet en particulier. Par exemple, la montée de lait d’Antoine Vézina sur la préparation des lunchs de ses enfants a été virale sur les réseaux sociaux. Éric Salvail et Jean-Philippe Wauthier a donc demandé à quelques artistes (Claude Poirier, Guylaine Tremblay, Béatrice Picard, de se prêter au jeu dans une courte vidéo portant sur les désavantages d’exercer un métier public). Simple et efficace!

GG1

4- Le numéro de Pier-Luc Funk et Patrice L’Écuyer

La présentation de la catégorie de la meilleure animation d’une émission ou série d’entrevues ou talk-show (Gémeaux qui est allée à un particulièrement ému Guy A. Lepage) par Pier-Luc Funk et Patrice L’Écuyer. Les deux comédiens ont trouvé une manière originale d’introduire les candidats en jouant aux Petits Picassos, une activité populaire du jeu télévisé Silence, on joue! (animé par L’Écuyer) qui met en scène des dessins de personnalités connues réalisés par de jeunes enfants. L’illustration de Christiane Charrette était tout spécialement hilarante!

3- Les discours émotifs de Vincent Leclerc et Guylaine Tremblay

Récipiendaire du Gémeaux pour le meilleur premier rôle masculin dans une dramatique saisonnière, Vincent Leclerc, alias Séraphin Poudrier dans Les pays d’en haut (gagnante de la meilleure série dramatique saisonnière), a été complètement bouleversé par cette victoire qu’il espérait tant (et qu’il méritait grandement). Il a témoigné d’une immense gratitude envers le public et les créateurs de la série qui ont accepté de faire confiance à un acteur moins connu pour un rôle mythique. Il a, par le fait même, envoyé une flèche envers les producteurs qui croient le public incapable d’accueillir de nouveaux visages dans leur téléviseur, ce qui a suscité beaucoup de cris et d’applaudissements d’approbation.

Guylaine Tremblay, de son côté, a mis la main sur un neuvième Gémeaux en carrière, le premier pour le rôle de Marie Lamontagne dans Unité 9. Émue et heureuse, elle a fini son discours sur une note percutante en dédiant son trophée à son père qui célébrait son anniversaire le soir même. « Si tous les pères étaient comme toi, mon beau papa d’amour, il y en aurait pas de Marie Lamontagne », a affirmé la comédienne chouchou des Québécois.

gg14

 

2- L’apparition de Josée Boudreault

Victime d’un AVC plus tôt cet été, la conférencière et animatrice Josée Boudreault est apparue sur la scène du Théâtre St-Denis dans un torrent d’exclamation. Ovationnée, celle qui fait preuve d’un courage et d’une rage de vivre exemplaire, a rassuré les gens sur son état de santé, confirmant qu’elle est toute là… la plupart du temps. Elle a démontré qu’elle est encore capable de rire d’elle en lisant que le Gémeaux de la meilleure comédie revient à La Petite Vie plutôt qu’à Les beaux malaises, le véritable gagnant!

 

1-Le numéro d’ouverture de Jean-Philippe Wauthier et Éric Salvail

Les animateurs n’ont pas perdu de temps pour instaurer un ton cinglant à la soirée. Leur numéro d’ouverture, bien ficelé et d’une longueur parfaite, contenait une multitude de blagues mordantes critiquant avec justesse l’actualité. La médiocrité de la deuxième saison de la série Les Jeunes Loups est passé dans le tordeur. Le divorce fort médiatisé de Mariloup Wolfe et Guillaume Lemay-Thivierge a en également pris pour son rhume lors d’une excellente blague de : « J’ai adoré Ruptures. C’est Mariloup Wolfe qui a réalisé cette excellente série. Bon, malheureusement pour elle, le titre a été un peu prémonitoire. D’ailleurs, si vous avez un projet de série à lui soumettre, elle accepte seulement que des titres comme Bonheur total, Mariage rêvé ou… Ça chie solide à l’école de parachute! ». Il y a aussi cette réplique qui a suscité des réactions mitigées : « Il y a Julie Snyder avec nous. En tout cas, c’est ce qu’a dit un de nos informateurs secrets… ». Par contre, le moment du numéro qui a le plus fait jaser a été quand Éric a dit qu’il ne ferait pas de blague sur un enfant de La Voix Junior, car il n’est pas Mike Ward et qu’il n’a pas 42 000$ pour rire d’un enfant qui chante mal.

 

Mention spéciale:

L’autodérision dont a fait preuve Sophie Grégoire, la première dame du Canada en venant entonner la fameuse berceuse qui a tant fait couler d’encre en janvier dernier.

Crédit photo : Martial Genest/MatTv.ca

Texte révisé par : Matthy Laroche

Vous pourriez aussi aimer...