FICG – Beau comme on s’aime

Une soirée difficile pour les artistes

9-5

©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Par : Marie Eve Archambault

Le troisième soir de spectacles extérieurs gratuits sur la scène Desjardins avait pour titre Beau comme on s’aime. Encore une fois, plusieurs invités étaient au programme : Loco Locass, Daniel Boucher, Catherine Major, Yann Perreau, Alfa Rococo, Valaire, Alexandre Désilets et FORAY. Le tout était animé par le talentueux Émile Proulx-Cloutier.

Une soirée qui promettait d’être fort divertissante, mais malheureusement le public de Granby n’a pas été des plus brillants. Si le public n’embarque pas, l’ambiance est hostile, et cela se sent rapidement chez les artistes. Ils ont tenté de faire participer la foule, mais cela a semblé être un effort supplémentaire pour celle-ci. Certains participaient en tapant des mains, mais je pourrais dire que ce n’était pas la moitié de l’auditoire. Décevant.

14-5

©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

La soirée a débuté avec une ambiance festive avec Loco Locass. Le comportement des spectateurs a changé rapidement, et ils n’ont pas donné de chance à Alfa Rococo qui était les troisièmes à passer. Et le manque de participation a été encore pire après ce moment. Bien sûr, il y a eu quelques moments forts dont certains ont allumé leur téléphone cellulaire lors de T’embellis ma vie de Yann Perreau, mais sinon c’était un peu triste à voir aller. On ne passera pas sous silence le performance béton d’Émile Proulx-Cloutier avec son slam Force Océanne qui a épaté la galerie.

 Même les mouvements de la chanson La désise de Daniel Boucher n’auront pas suffi pour faire participer la foule même si celle-ci semblait être contente de voir le chanteur présent samedi soir. Mais autrement, il aura fallu le retour de Loco Locass pour que la fête reprenne avec leur chanson Groove Grave. Biz a pris la peine d’inviter les spectateurs à quitter leur chaise de patio pour se lever et chanter avec eux Libérez-nous des libéraux qui est encore d’actualité en cette période d’élections provinciales.

Le rythme a été maintenu par Yann Perreau qui a chanté J’aime les oiseaux. Valaire, quant à lui, a tenté de poursuivre sur cette bonne lancée, mais malheureusement cela n’aura pas suffi pour garder les gens debout. Même la visite surprise de Karim Ouellet n’a pas offert l’accueil auquel je m’attendais.

Une soirée peut-être démotivante pour les artistes qui ont dû fouler la scène samedi soir à Granby. Mais malgré un climat difficile, ils ont tous offert des numéros de qualité.

Crédit de la photo à la une : ©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...