Défilé annuel de Victoria’s Secret

Élégance, brillance et émotions

© Getty Images

Par

Après avoir visité Shanghai l’an dernier, le célèbre Défilé Victoria’s Secret était de retour à New York cette année pour l’édition 2018. Une soirée forte en émotions avec le départ de la légende Adriana Lima et le retour du mannequin Behati Prinsloo, après deux années d’absence. Si vous n’étiez pas au rendez-vous dimanche soir à 22 h, voici un bref résumé de ce défilé iconique.

© Facebook Victoria’s Secret

Tant à travers les vêtements que le design visuel, les créateurs du défilé se sont encore une fois bien surpassés.

Cette année, pour la première fois, c’est la mannequin Taylor Hill qui a fait l’ouverture du défilé sous les notes de la chanteuse soul Leela James accompagnée d’une chorale, qui ont interprété la chanson This is me. Le premier tableau, Glam Royal, a été marqué de lingeries carreautées, aux couleurs chaudes et flamboyantes.

À la suite de la grande ouverture, ce sont les Chainsmokers, accompagnés de Kelsea Ballerini, qui sont entrés sur scène pour la présentation de la collection Golden Angel. Le groupe a interprété leur succès This Feeling dans un décor riche et luxuriant.

© Facebook Victoria’s Secret

Thank You Audrina

Le défilé s’est ensuite poursuivi avec une marche sur la passerelle entièrement consacrée à Adriana Lima. La mannequin brésilienne, qui faisait partie de la famille Victoria’s Secret depuis 20 ans, entamait cette année son dernier passage en carrière sur la passerelle. Une vidéo soulignant ses 20 années au sein de la compagnie a introduit le modèle.

La chanteuse Halsey a ensuite pris le relais de la scène avec une interprétation de sa chanson Without Me pour le segment Flights of Fancy, illustrant cette fois-ci la féminité à son apogée. Les mannequins ont défilé dans de brillantes tenues teintées de couleurs pastelles. Ces looks étaient délicats, détaillés et souvent accessoirisés de plumes. Cette partie s’est conclue par la présentation de la Fantasy Bra composée de 1500 cristaux Swarovski d’une valeur de plus un million de dollars, portée par le modèle Elsa Hosk.

© Facebook Victoria’s Secret

Ensuite est venue la section Pink, une collection plus sombre souvent réservée aux plus jeunes demoiselles. C’est Bebe Rexha qui a pris le commande du navire à ce moment avec la chanson I’m a mess.

Art floral

Je mentirais si je vous disais que le tableau auquel a pris part Shawn Mendes n’était pas mon préféré. Non pas dû à la présence du jeune chanteur canadien, mais bien grâce à la beauté de la collection. Pleine de vie, de couleurs et de détails, la collection florale en collaboration Mary Katrantzou était éperdument rafraîchissante.

© Facebook Victoria’s Secret

Alors qu’à l’habitude seulement un ou deux artistes sont invités à animer la soirée avec leurs plus grands succès, cette année l’organisation a été plus que généreuse. La belle Rita Ora, complètement en harmonie avec le décor et la collection Downtown Angel, s’est également jointe à la soirée pour accompagner les mannequins à défiler sur sa chanson Let You Love Me. L’impressionnante et imposante chute d’eau à l’arrière de la scène ne distrayait toute de même pas l’œil de la collection sombre et élégante.

© Facebook Victoria’s Secret

C’est finalement le groupe britannique The Struts qui a conclu cette édition sur le tableau Celestial angel. Encore un défilé que l’on n’est pas près d’oublier.

 

Crédit photo : Facebook Victoria’s Secret

Vous pourriez aussi aimer...