De nouveau sur son X, à l’aube de 20 ans de carrière!

#Scènelocale : Paul Cargnello

©Tristan Brand

Par : Julie Côté

À l’approche de ses 20 ans de carrière, qu’il célébrera cette année, Paul Cargnello s’est fait plaisir en réalisant l’album Promises, qu’il lancera vendredi, au Ministère. Un album qui fera un clin d’oeil à deux artistes décédés en 2016 qu’il admirait énormément, David Bowie et Phife Dawg.

Originellement associé au groupe punk The Vendettas, Paul Cargnello s’est trempé les orteils dans le folk francophone pour la première fois en 2007, avec Brûler le jour. Sa chanson Une Rose Noire a frôlé le top 10 des meilleures chansons de cette année-là. Un autre album en français Bras Coupé a vu le jour en 2009. En 2017, il sort son onzième album solo, son cinquième album dans la langue de Shakespeare, Something Dimferent, un album jeunesse dédié aux parents « fatigués des niaiseries que l’industrie de la musique fait entendre à nos enfants ». Un peu plus de six mois plus tard, il lance un album en français Intense Cité, un album réalisé en collaboration avec le magazine L’Itinéraire. Comme quoi un projet n’attend pas l’autre, et aux dires de ses collègues selon le communiqué de presse, il faut être levé de bonne heure pour le suivre!

« L’album a été créé pour être présenté en format vinyle, donc avec deux côtés, le A et le B. Le côté A, comportant cinq chansons, dont la pièce-titre Promises, qui tourne depuis février, est un évident hommage à David Bowie. J’étais tellement triste d’apprendre son décès, en 2016, que je voulais le saluer en musique. Le côté B, quant à lui, sera un autre hommage à un autre artiste décédé lors de l’année dernière que j’aimais beaucoup, le rappeur Phife Dawg, du groupe A Tribe Called Quest », nous explique l’artiste.

Ce côté B peut paraître surprenant à première vue, étant donné que le hip-hop ne fait pas vraiment partie du travail solo de l’auteur-compositeur, mais il a collaboré longuement avec plusieurs artistes du milieu hip-hop québécois, dont le rappeur Karma Atchykah, un artiste beaucoup trop méconnu nous mentionne Paul Cargnello. « Karma Atchykah m’a permis de faire évoluer mon univers musical et c’est tant mieux! », rajoute-t-il.

Un projet n’attend pas l’autre, est-ce qu’il y a d’autres chansons en vue pour Paul Cargnello? « C’est sûr qu’il y en a d’autres, on est déjà d’ailleurs à l’étape de l’enregistrement, mais je ne peux pas en parler pour l’instant », conclut Paul Cargnello.

Pour en savoir plus sur les prochains spectacles à venir, n’hésitez pas à consulter son site Internet.

Vous pourriez aussi aimer...