cosmopolitanFR

Chronique beauté : maquillage

Dans la trousse de maquillage

est-elle-tendancesCOM

© est-elle-tendances.com

Par : Marie-France Boisvert

Ma toute première chronique beauté était consacrée aux différents produits d’une routine beauté. Pour cette chronique, je vous offre plutôt un survol des produits de maquillage sur le marché. À vos pinceaux (de maquillage, bien sûr)!

Commençons par le début. Afin de s’assurer que le maquillage pourra durer pendant un long moment et pour unifier le teint, on applique une base; c’est la base! Elle s’applique avec un pinceau à fond de teint, idéalement.

La prochaine étape est le fond de teint. On choisit alors la couleur qui se rapproche le plus de notre carnation. Bien sûr, vous optez pour un fond de teint matifiant si vous avez une peau à tendance grasse et pour un qui est hydratant si votre peau est plutôt sèche. On l’étend à l’aide d’un pinceau prévu à cet effet ou bien d’une éponge à maquillage sur l’ensemble du visage. Ensuite, on applique le cache-cernes que l’on cible habituellement sur les cernes, évidemment, mais aussi sur les imperfections. On l’applique avec un pinceau, une éponge ou ses doigts.

bibamagazineFR

© bibamagazine.fr

En complément à ces produits pour le teint peuvent s’ajouter le blush, la poudre bronzante, la poudre matifiante et l’illuminateur. Le blush apporte de la fraîcheur et de la couleur au visage. On peut également l’utiliser pour structurer les traits de notre visage. Pour ce qui est de la poudre bronzante, on l’applique sur les points saillants, là où plombe le soleil sur notre visage. À se rappeler qu’elle est utilisée pour donner un effet hâlé à la peau et non pour changer son teint de peau, alors ne l’utilisez pas sur tout le visage. La poudre matifiante, comme son nom l’indique, matifie la peau, mais elle aide également à la tenue du fond de teint. On l’applique en tapotant, et en commençant par la zone T (le nez, le front et le menton) pour ensuite l’appliquer sur le reste du visage. L’illuminateur, quant à lui, s’applique avec parcimonie, à l’aide d’un pinceau ou de votre doigt, sur quelques points stratégiques à mettre en lumière; le dessus des pommettes, l’arête du nez et le dessous de l’arcade sourcilière. Il se décline en plusieurs formats, tels qu’en bâton, en poudre et en crème.

Il existe également d’autres types de techniques de maquillage du teint un peu plus élaborées, par exemple le contouring et le baking.

L’une des étapes qui s’est ajoutée à la routine récemment et qui est même devenue un incontournable est le maquillage des sourcils. Il n’est pas recommandé d’en faire trop et de complètement redessiner, mais tout simplement de les redéfinir légèrement ou bien de les remplir s’ils sont un peu clairsemés. La technique à utiliser dépend de votre type de sourcil; épais, clairsemés, fins… On les retrouve sous forme de gel, de crayon ou de poudre.

Magazine-avantagesFR

© magazine-avantages.fr

Il y a aussi les ombres à paupières. Si l’on ne veut pas se compliquer la vie, on opte pour des teintes neutres qui conviennent à toutes les couleurs de yeux et qui s’agencent avec tout. Les palettes de maquillage peuvent aider pour s’assurer que les couleurs vont bien ensemble. On retrouve les ombres à paupières sous plusieurs formes; compacts, en poudre, en crème ou en crayon.

Un maquillage des yeux très complet ne se passe pas d’eyeliner. Son application peut être ardue et encore là, il s’applique de différentes façons selon l’effet désiré.

Bien sûr, la prochaine étape du maquillage des yeux est le mascara. Cette étape, plutôt indispensable, permet d’ouvrir le regard en allongeant les cils ou en leur donnant l’air plus fournis. On l’applique en partant de la racine des cils au pointes avec de petits mouvements de gauche à droite afin de bien atteindre chaque cil. On procède de la même façon autant pour les cils du haut que pour ceux du bas, même si le faire pour ces derniers n’est pas indispensable.

maquillageCOM

© maquillage.com

La dernière étape consiste au maquillage des lèvres. Pour un look plus complet, on trace le contour de nos lèvres avec un crayon à lèvres pour ensuite appliquer un rouge à lèvres. On peut aussi opter pour un produit à l’aspect plus naturel : le gloss. Ce dernier peut aussi être appliqué sur le rouge à lèvres pour ajouter de la brillance.

Voilà qui termine le survol des produits de maquillage. Bien sûr, on n’est pas obligé d’utiliser tous les produits cités, surtout pour un maquillage de tous les jours. De plus, on ne l’utilise que pour souligner sa beauté naturelle. Pour permettre de bien faire tenir le tout, on peut aussi terminer avec un setting spray.

Crédit photo à la une : © cosmopolitan.fr

Texte révisé par : Nabila Chabane

Vous pourriez aussi aimer...