Chris de Burgh à Montréal

Une histoire d’amour qui perdure

CB_14

© Martial Genest/MatTv.ca

Par : Isabelle Dominique Kroeh

Chris de Burgh était de passage à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts mercredi soir pour un spectacle des plus mémorables. N’ayant pas mis les pieds au Québec depuis un moment, il a provoqué tout un émoi avant même son arrivée sur scène. C’est un ami de longue date qui l’a présenté, et il n’en fallait pas plus pour crinquer ses nombreux admirateurs qui l’ont chaleureusement accueilli.

Après avoir entonné quelques pièces, Chris s’est addessé à la foule en français : « Merci beaucoup. Bonsoir Montréal. Comment ça va? », précisant qu’il trouve important, ne serait-ce que par respect, de parler dans cette langue ici. Chris est d’ailleurs particulièrement charmant lorsqu’il s’exprime en français. D’abord, parce qu’il maîtrise relativement bien la langue de Molière, mais surtout parce qu’il n’a pas peur de l’autodérision.

Armé d’un charme incroyable, l’homme de 68 ans est un vrai artiste. Parfaitement rodé, il passe d’une pièce à l’autre avec fluidité. Entouré de ses musiciens, et soutenu par un système d’éclairage qui se prêtait parfaitement au jeu, Chris brillait sans même avoir à se déplacer, ancré au sol derrière son micro. Il ne suffisait que d’entendre sa voix pour être enivré par sa musique et ses textes réfléchis et ô combien touchants! Incapable de résister à cet homme séducteur, les spectateurs lui ont offert d’innombrables ovations, en plus de chanter et danser avec lui durant son impressionnate prestation.

CB_12

Quel plaisir de l’entendre raconter ses anecdotes et d’introduire certaines de ses pièces, question de mieux les mettre en contexte. Ses blagues sur notre voisin américain (« Il est un peu fou », faisant référence à Donald Trump) ont bien fait rire, et sa réflexion sur les gens en Syrie, des êtres humains comme nous tous, lui ont inspiré la chanson Homeland.

Chris a offert un superbe mélange de répertoires anciens et plus récents. Son nouveau matériel, en plus d’être excellent, a bien été reçu par la salle, ce qui influencera certainement les ventes de son dernier album, A Better World.

Vous n’avez pas pu assister à ce spectacle? N’ayez crainte, vous pouvez toujours vous rattraper en vous rendant à Québec. Chris de Burgh y sera en représentation le 30 septembre prochain, au Grand Théâtre de Québec. Faites vite!

CB_4

Crédit photo : ©Martial Genest/MatTv.ca

Texte révisé par : Bianca Beato

Vous pourriez aussi aimer...