Charles-Antoine Gosselin aux FrancoFolies

Émotion, poésie et authenticité

Charles-Antoine Gosselin_Credit_LePetitRusse

© Le Petit Russe

Par : Christian Gaulin

C’est une belle découverte que nous ont présentée les FrancoFolies, samedi soir. Bien que le temps était incertain au-dessus de La Zone Coors Light dans le Quartier des spectacles, Charles-Antoine Gosselin, lui, était plus que certain et solide. Avec sa musique folk, sa voix envoûtante et sa guitare, il nous transporte dans son univers bien à lui. Tantôt blanc, tantôt noir, rien n’est gris avec lui.

Tout récemment, en avril 2017, Gosselin lançait son premier album solo, Bleu soleil et c’est cet album qu’il nous présentait en spectacle, dans son intégralité, les chansons dans le même ordre, avec les mêmes musiciens. Avec lui, tout est simple à commencer par ses textes poétiques portant sur les relations humaines, qui touchent, qui émeuvent. Intimité, sensibilité, intensité et vérité le caractérisent et font de lui un artiste authentique qui se dévoile à travers ses textes et ses mélodies qui vont droit au cœur.

Les vieilles habitudes, L’hiver arriverait en retard, L’espoir est un lit froid, Il m’en aura fallu du temps, La vie te répondra, Les moments de dérive, Je serais fou, Étranger de la mer, En attendant que fonde l’hiver, Des lieux de nous, En ville, le vide et Bleu soleil, douze chansons qui valent un temps pour s’arrêter et les écouter.

Chanteur, multi-instrumentiste et compositeur au sein de la formation anglophone Harvest Breed, le Sherbrookois Charles-Antoine Gosselin profite d’une pause du groupe pour mettre de l’avant son projet solo en français. Avec sa voix souple et agile, l’artiste a le talent de créer une bulle autour de lui et de l’auditeur. Porté par une instrumentation originale (guitares, batterie, cuivres et harmonies vocales), il nous fait voyager dans son monde, inspiré de la tradition folk anglophone des années 1970. Bleu Soleil est l’aboutissement d’un début de carrière solo qui démarre sur des bases solides: le grand prix du Festival en chanson de Petite-Vallée de 2016, ainsi que la deuxième place aux Francouvertes de 2015. Les fans de Neil Young, de Beck ou de Bon Iver y trouveront très certainement leur compte.

Photo couverture : ©Véronyc Vachon/MatTv.ca

Texte révisé par : Nabila Chabane

Vous pourriez aussi aimer...