Céline Dion pour Sainte-Justine

Hymne à la vie

_MG_8495

©Véronyc Vachon/MatTv.ca

Par Maxime D.-Pomerleau

Plusieurs centaines de personnes s’étaient donné rendez-vous à la Maison symphonique de Montréal mercredi soir à l’occasion de l’événement de reconnaissance Chœur à cœur pour Sainte-Justine, qui clôturait la première activité de la campagne Plus mieux guérir de la Fondation CHU Sainte-Justine. Au programme, une ribambelle d’enfants excités, des invités surprise, un défi de taille, mais surtout, la visite de la grande Céline Dion. Cellulaires pour capter le moment historique et kleenex pour essuyer les yeux humides, il y avait de la fébrilité dans l’air!

Gregory Charles était le maître de cérémonie de cette soirée forte en émotions, rôle qu’il a assumé avec panache, étant à la fois drôle et émouvant dans ses discours. Le jeune papa, évidemment touché par la cause des enfants malades, signait la direction artistique de la soirée en plus d’accompagner au piano les choristes.

_MG_8520

Suzie Villeneuve a brisé la glace, première dans ce défi un peu dingue lancé par Gregory d’interpréter une pièce de Céline Dion… devant Céline Dion! Elle y est allée avec un classique de son répertoire, L’amour existe encore. Valérie Daure, que le public québécois a découverte avec La Voix cet hiver, est ensuite apparue sur scène pour interpréter Because You Love Me.

Messieurs Fabrice Brunet, directeur général du CHU Sainte-Justine, et Pierre Boivin, coprésident de la campagne de financement, ont ensuite pris la parole pour parler de la campagne Plus mieux guérir, amorcée au début 2014 et qui se poursuit jusqu’en 2018. À ce jour, c’est plus de 827 000$ qui ont été amassés, principalement de façon électronique, plaçant l’hôpital pour enfants le plus important au Canada comme l’un des pionniers du modèle de financement caritatif e-giving.

_MG_8577

À son retour sur scène Valérie a avoué que Céline l’intimidait énormément et que c’était un honneur de chanter devant elle (ce qu’elle a traduit par « Maintenant que je suis pognée ici, je vais le faire! »). Il faut avouer qu’elle n’avait pas de quoi être gênée, car elle a livré une impressionnante interprétation de My Heart Will Go On, qui lui a d’ailleurs valu une première ovation. C’était un moment particulier aussi pour la vedette de la soirée, Céline, qui était spectatrice d’un concert où l’on chantait ses propres chansons. De quoi lui donner la chair de poule!

L’artiste révélera plus tard que ce n’était pas ses cordes vocales d’artiste qui chantaient ce soir-là, mais son cœur et son âme de maman. Rien de surprenant venant de la chanteuse la plus populaire au monde qui se montre toujours authentique et généreuse avec le public.

_MG_8471

Suzie Villeneuve est réapparue sur scène pour clore la première partie du spectacle avec la pièce Je t’aime encore, dédiée aux parents des enfants malades. Le clou du spectacle était évidemment la performance de Céline Dion avec la chorale des quelques 300 enfants ayant remporté le concours, pour interpréter S’il suffisait d’aimer. 174 chorales ont participé à la campagne Chœur à cœur avec Sainte-Justine, dont plusieurs nées d’élans spontanés de chanteurs en herbe.

Le prix Coup de cœur du jury est allé à la chorale Les Petits Chanteurs de Laval alors que La Chorale de l’Externat Mont-Jésus-Marie, composée de choristes du primaire, a conquis le public et amassé plus de 18 000 votes. Moment magique, autant sur scène que dans la salle!

_MG_8676

Bien qu’elle n’ait jamais fait de chant choral dans sa jeunesse, Céline a toujours été fascinée par la puissance des ensembles vocaux et la portée qu’ils amenaient à une chanson. Elle était donc plus que dans son élément mercredi soir, entourée de tous ces cœurs qui chantaient à l’unisson.

« Marraine à vie » de Sainte-Justine, Céline Dion a pris le temps de dire aux journalistes en conférence de presse combien il était important pour elle de s’investir auprès des enfants malades. Les prix et les récompenses artistiques semblent n’avoir que peu de valeur aux yeux de la femme et la mère qui a rendu un vibrant témoignage sur ces enfants matures, forts et confiants qu’elle rencontre chaque année.

_MG_8688

Son histoire avec l’établissement a commencé il y a longtemps, ayant elle-même accompagné sa nièce qui souffrait de fibrose kystique jusqu’à son dernier repos. Elle y fait référence comme une épreuve qui lui a donné la sagesse d’apprécier ce que la vie lui apporte et de vivre chaque jour pleinement comme si c’était le dernier.

En évoquant les derniers mois vécus; les changements dans son équipe de production, la tournée en Asie en préparation, son agenda extrêmement chargé, les responsabilités familiales, mais surtout, le nouveau cancer de son mari René Angelil, la chanteuse fait preuve de beaucoup de résilience. C’est sans doute ce trait qui l’unit si fortement aux enfants de Sainte-Justine. Une belle histoire d’amour entre Céline Dion et cette « Maison de la vie » pour des milliers d’enfants de partout au Québec qui n’est pas prête de se terminer…

Pour plus d’informations sur la campagne Plus mieux guérir et sur la Fondation CHU Sainte-Justine, visitez les sites officiels. Suivez-nous via Facebook en cliquant juste ici!

Crédit photos: ©Véronyc Vachon/MatTv.ca

Tous droits réservés MatTv.ca

Écrit par

Geekette de la musique de champ gauche, passionnée de culture et de médias, animatrice radio, artiste en performance et petite voyageuse. Doyenne des collaboratrices de MatTv.ca!

Vous pourriez aussi aimer...