Canailles aux Francos

Un party de famille reconstituée

29983688_2100001546682692_5530469448761745221_o

© Flamme

Par: Ariane Coutu-Perrault

Le premier spectacle en salle au Club Soda dans le cadre des Francos mettait en vedette le band Canailles avec, en première partie, Mon doux Saigneur et The Royal Pickles. On a eu droit à une programmation très intéressante, et trois groupes utilisant le même genre d’instruments, dans trois styles distincts, mais qui s’harmonisaient à merveille. Mon doux saigneur, qui n’était pas sensé jouer en premier, a ouvert le bal avec son folk rock aux passes parfois plus douces et tranquilles, dans une performance soutenue.

C’est ensuite au tour du groupe The Royal Pickles de donner une énergique performance avec son swing et hot jazz. Leurs mélodies rapides et rythmées donnent envie de danser, mais nous laissent aussi rêveurs, capable d’imaginer une petite histoire, comme une bande dessinée un peu loufoque avec des personnages charlestons. Un peu comme eux d’ailleurs. C’est mon « coup de coeur découverte » des Francos 2018. Ils changent d’instrument aussi vite qu’ils enchaînent les notes, passant du violon à la planche à laver, de la clarinette à la batterie. L’intensité et le rythme sont partagés entre les coups de snare, les notes courtes mais précises de la clarinette ou de la planche à laver. Le tout agrémenté des rythmes du tuba, du trombone, du banjo, de la guitare et du violon, ce qui donne une harmonie sonore très originale.

26233470_1571452042941232_1655383734155890581_o

© Frédérique Ménard Aubin

Avant de quitter la scène, ils ont invité les musiciens de Mon doux Saigneur et quelques membres de Canailles à se joindre à eux sur scène, se retrouvant alors douze pour jouer la chanson Y va toujours y avoir de Richard Desjardins. Ce fut un moment très touchant et très beau, avec un mur de son imposant, faisant résonner une chanson écrite par un grand auteur et chanteur québécois. Très bel hommage à la chanson francophone, c’est ce genre de moment qui représente bien l’ambiance des Francos.

La table était donc bien mise pour la prestation de la gang nombreuse de Canailles qui revenait tout juste de France. Même s’ils ont mentionné être fatigués, ils ne l’ont pas laissé paraître en offrant plutôt une performance dynamique et chaleureuse, comme à son habitude. Leur son folk installe rapidement une ambiance familiale à travers des harmonies de voix chaudes et réconfortantes. Le capitaine nous invite à bord, le chapeau un peu ballant sur la tête et invite aussi, sur un ton humoristique, le joueur de triangle de Mon doux Saigneur à venir jouer du triangle avec eux. L’esprit trad et familial étaient à l’honneur, nous offrant un spectacle convivial et presqu’intime. Un beau moment signé Francos avec l’aide de plusieurs excellents musiciens!

Crédit photo de la couverture : © Frédérique Ménard Aubin

Texte révisé par : Marie-France Boisvert

Vous pourriez aussi aimer...