Boozy brunch musicaux

Méchant Bœuf met de l’ambiance!

©Méchant Bœuf

Par : Marie-Christine Jeanty 

Vous connaissez peut-être Méchant Bœuf pour son bœuf Angus ou encore ses fameux 5 à 7? L’établissement du Groupe Antonopoulos propose déjà depuis plusieurs années un menu Boozy brunch assez alléchant. Ce printemps, Méchant Bœuf a décidé d’ajouter de l’ambiance à son offre de brunch bien arrosé. En effet, une différente tribune musicale sera proposée mensuellement afin de rendre les brunchs encore plus festifs.

Les 27 et 28 avril dernier, le coup d’envoi des Boozy brunch musicaux a été donné en rendant hommage aux années 90, la décennie de notre adolescence! Au menu : délicieux plats, mimosas à volonté, et nous avons bien sûr chanté en chœur au son des pièces de certains des meilleurs artistes ayant marqué une des décennies les plus mémorables. Ainsi, les Boozy brunch déjà très prisés du Méchant Bœuf auront désormais un thème musical, le temps d’un week-end par mois! Il s’agira parfois d’une décennie et d’autres de la discographie d’un artiste très populaire.

©Méchant Bœuf

En plus de vous proposer des plats originaux (tables d’hôte à partir de 19 $), qui combleront les petits comme les grands appétits, vous pourrez ajouter pour 32 $ des mimosas à volonté (mousseux et jus seront déposés directement sur la table). Sur la carte, on retrouve notamment des plats très populaires tels que le poulet frit et gaufre, la toast à l’avocat sur pain de campagne, une poutine déjeuner, le Méchant Burger et d’autres choix tout aussi délicieux. À cause d’une pénurie de poulet frit et gaufre, lors de notre visite, nous avons dû opter pour la savoureuse frittata du jour.

Ce petit inconvénient ne nous empêche pas de vous le recommander, et nous y serons définitivement de retour. Alors, que vous soyez d’humeur à bruncher, à vous détendre après le travail (huîtres à 1 $ et cocktails à 6 $) ou à satisfaire vos fringales de fin de soirée, ne cherchez pas plus loin que le Méchant Bœuf, où la chaleureuse expérience culinaire vous donnera l’envie de toujours en vouloir plus.

Crédit photo de la UNE : ©Méchant Bœuf

Vous pourriez aussi aimer...