12 rounds d’espoir pour les princes(ses)

Une levée de fond qui a du punch

DSC05729_2

© Gabriel Talbot/MatTv.ca

Par : Gabriel Talbot

Cet événement sportif qui fut présenté à la Tohu le 23 août avait pour but d’amasser des fonds pour soutenir l’OSBL « Ali et les princes de la rue ». Cet organisme a pour objectif de permettre aux jeunes de 16 ans et plus qui ont des difficultés académiques de profiter d’un programme de formation pour les raccrocher aux études grâce à un programme innovateur sport-études. C’est une cause très louable lorsqu’on sait que près de 18 % des jeunes du Québec lâchent les études avant l’obtention d’un diplôme du secondaire 5.

Le grand artisan de cet organisme et de cet événement est M. Charles Ali Nestor, qui a gagné à 5 reprises des championnats canadiens de boxe, et il a invité 17 personnalités du milieu des affaires, des politiciens et des personnalités du monde culturel du Québec à venir l’affronter pour des combats amicaux de 3 minutes dans un vrai ring de boxe. Les différents témoignages qui ont été donnés au cours de la soirée ont permis de mieux connaître ce grand Québécois qui arriva à Montréal très jeune, qui eut un parcours parfois difficile et qui maintenant vient en aide à plusieurs jeunes adultes pour leur faciliter leur réinsertion socio-professionnelle. Chapeau, M. Ali!

DSC05311_1

Après un discours de Justin Trudeau, le chant de l’hymne national par Marc Hervieux et une prestation de Martine St-Clair, le gala a pris son envol. Les participants furent : Pascal Lépine, Bruny Surin, Marie-Hélène Thibert, Alexandre Landry, Anie Samson, Mélanie Joly, Rémi Bourget, Cathy Gauthier, David Heurtel, Corneille, Stéphan Bureau, Jean Cantin, Robert Frosi, Michael Prenner, Eddy King, Neev et Patrice Godin.

Justin Trudeau n’a pas mis de gants de boxe pendant la soirée, mais fit partie de l’équipe d’Ali pour la première moitié de la soirée, mais changea de camp lors du combat de Mélanie Joly. Dan Bigras fut aussi le fidèle assistant d’Ali, mais jugea que ses chances de figurer dans l’équipe gagnante étaient plus élevées lors du combat de Marie-Hélène Thibert.

Certains ont réalisé que le temps paraissait plus long sur le ring et que leurs réserves d’énergie n’étaient pas aussi grandes qu’ils se l’imaginaient. En bon prince, Ali Nestor a permis à tous de tenter leur chance de faire des points et c’est dans une ambiance festive que chaque combat se terminait.

DSC05428_1

Les techniques de boxe laissaient parfois à désirer, mais le plaisir était palpable pour tous. Malgré les petits gabarits de Cathy Gauthier et de Marie-Hélène Thibert, ces dames ont offert une très belle combativité au plaisir du public.

L’arbitre de ces combats fut Gaétan Hart, bien connu du milieu de la boxe montréalaise. Dans les équipes de soutien des pugilistes, nous avons vu apparaître Jean-Marie Lapointe, Josélito Michaud, Isabelle Maréchal, Franco Nuovo, Denis Coderre, Hassoun Camara, Julie Snyder et Herby Moreau.

La musique fut animée par Abeille Gélinas qui nous montra une fois de plus ses talents à sa console.

La soirée a été une réussite, car l’audience était bonne et les challengers donnaient leur 100 % pendant les 3 minutes de combat.

Pour connaître les détails de cet organisme, visitez leur site pour faire un don ou pour obtenir des informations.

Texte révisé par : Johanne Mathieu

 

 

Vous pourriez aussi aimer...