un magazine web axé sur la culture d’ici

Visionnement: Venom Let there be Carnage

Intense et court

©Sony Pictures

Par : Martial Genest

Le film Venom Let there be Carnage est maintenant en salle depuis le 30 septembre, et pour être honnête, il semble que la critique du premier eut un impact direct sur celui-ci, ou il y a simplement un essoufflement de l’intérêt pour les films de superhéros. Je m’explique, lors du visionnement de presse il y avait selon moi à peine une dizaine de médias de présents, pourtant un film comme Avengers End Game, il y avait au moins une vingtaine.

Ce second opus est bien sûr, plus sur le vilain du film Carnage et son alter ego Cletus Kasady, ce meurtrier en série. Donc le film débute où le précédent nous avait laissés et on nous fait découvrir le lien entre Cletus Kasady et Frances Barrison. Toute cette mise en place est quelque peu longue pour un film qui est sous la barre de la  nouvelle norme de deux heures et plus.

Pour les amateurs de la bande dessinée de Spider-Man ou Venom qui attendaient avec impatience la présence de Carnage, vous serez d’avis que la sélection de Woody Harrelson pour le rôle du psychopathe Cletus Kasady était judicieuse et que la transposition de la bande dessinée au grand écran est bonne. Un peu comme ce fut le cas pour Deadpool, il semble que l’utilisation de l’humour soit poussé à l’absurdité dans le but de réduire l’impact de la violence du film, mais il y a définitivement une limite à la quantité d’humour juvénile qu’un auditoire adulte peu digéré. De plus  si je vais au cinéma pour voir un film de Venom, je ne m’attends pas avoir son alter ego Eddie Brock aussi souvent, est-ce pour couper sur le budget d’effets spéciaux ou est-ce que Tom Hardy voulait simplement plus de présence? Comme c’est maintenant coutume, il y a bien une scène après le premier générique et celle-ci sans vendre la mèche, fera plaisir à bien des gens.

Si vous voulez voir un film de superhéros, mais pas être assis dans un cinéma pour plus de deux heures, ce film est un bon choix. Par contre puisque le prix d’entrée est le même que pour les autres films, vous serez peut-être tenté d’attendre sa sortie sur les plateformes de visionnement en continu ou sur Blu Ray. Ce film est étrangement comme les montagnes russes on attend longtemps pour quelques moments de sensations intenses. Prendre note que la sortie du film fut devancée du 20 octobre au 30 septembre.

Note: 2.5/5

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email