Visionnement: Spies in Disguise

L’habit ne fait pas le moineau

© 20th Century Fox

Par : Martial Genest

Il y a de plus en plus de sortie de film le jour de Noël et cette année n’est pas une exception. Puisqu’il y a eu Frozen II à la fin novembre dernier, donc après La Reine des neiges II, voici Lance Sterling, l’agent secret d’Espions Incognito version française de Spies in Disguise.

Le scientifique Walter Beckett tente de créer de gadgets non violents pour aider le force de l’ordre à protéger le monde. Lorsque l’agent Sterling est accusé d’un crime qu’il n’a pas commis, il se tourne vers Walter pour l’aider à prouver son innocence. Un seul pépin, l’agent Sterling ne connaît qu’une seule façon de régler les conflits ce qui est en directe contradiction avec notre scientifique pacifique.

La divergence d’opinion entre l’agent Sterling et Walter donne de bonne scènes cocasses et le tout culmine avec la transformation de l’agent secret en pigeon, ce qui est en soit un excellent déguisement, il y a certains avantages, mais aussi quelques désavantages, c’est ce que découvrira notre agent secret avec l’aide du scientifique.

Le tout n’est pas sans nous rappeler l’interaction entre James Bond et Q ainsi que certains des gadgets, mais l’approche non violente est toute nouvelle et est en quelque sorte la morale de ce film, que parfois il est plus facile de régler un conflit par une autre façon que la violence et qu’être différent n’est pas si affreux que ça. Lors du visionnement, la salle de cinéma était bondée d’enfants de tous les groupes d’âge et selon leurs réactions, le film contient plusieurs scènes qui sont très drôles. Donc si vous êtes à court d’idées pour le jour de Noël ou le congé des Fêtes, le cinéma vous offres quelques bonnes options, Espions Incognito étant l’une d’entre elle.

Note: 3/5

Vous pourriez aussi aimer...