Visionnement : Solo a Star Wars Story

La traversée d’un champ d’astéroides

solo-star-wars-13

©Disney

Par : Martial Genest

Les deux derniers épisodes de la nouvelle trilogie de Star Wars avaient laissé les mordus inquiets. Le film Rogue One a Star Wars Story avait de son côté fait vivre de bons moments à ses amateurs. Il est donc normal que le nouveau long métrage mettant en vedette l’un des personnages, le plus énigmatique de la trilogie originale, était pour plusieurs le film attendu de 2018. Bien le voici enfin au grand écran.

Pour les adeptes des films de la saga Star Wars, le personnage d’Han Solo originalement interprété par Harrison Ford était la représentation parfaite du contrebandier spatial. Il était prétentieux, arrogant et même un peu imbu de lui-même donc tout ce qu’il disait étant souvent difficile à croire était laissé-pour-compte ou accepté comme un simple mensonge pour se valoriser. Depuis son décès dans le film The Force Awakens, il y a un vide dans la série que même le personnage de Poe Dameron ne réussit pas à combler. Donc le film sur la vie d’Han Solo, avant la maintenant célèbre rencontre avec Luke Skywalker à la cantina de Tatooine, donnait enfin une dose de Solo. L’interprétation par Alden Ehrenreich du personnage principal est juste et un bon mélange de posture, prononciation et des prises de vue donnent une certaine crédibilité à cette représentation. Donc le choix d’acteur pour ce rôle était judicieux, et l’équipe de tournage l’a rendu tout à fait plausible.

Mon innocence s’est envolée. Depuis la sortie du premier film, le mystère planant sur le personnage d’Han Solo était son charme, et lors du film The Empire Strikes Back, la relation avec Lando Calrissian le rendait encore plus nébuleux. Dans Solo a Star Wars Story, tous les éléments qui font d’Han Solo ce qu’il est, sont expliqués et représentés à un certain degré, ce qui pour moi a totalement retiré le voile sur le personnage, qui est maintenant tout démystifié. Il y en a qui apprécieront la lumière faite d’autres comme moi, un peu moins. Pour les néophytes de Star Wars, Solo est un bon film d’action, et les éléments importants tels que le Millenium Falcon et le Wookie Chewbacca sont bien présents. Je suis conscient qu’un film de Star Wars sans droid serait un peu bizarre, mais la présence de L3-37 le droid de Lando Calrissian, militante pour les droits et libertés des robots, semble être seulement là pour alléger les moments de tension avec un brin d’humour.

Le  film demeure un bon divertissement, il est comparable à un tour de manège, la fluidité et l’action vous tiendront en haleine tout au long de celui-ci. Il risque d’avoir une plus grande appréciation pour les gens connaissant moins la saga, mais il demeure une très bonne sortie cinéma.

Note : 3/5

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...