Visionnement: Leonardo

Bien avant La Joconde

 © Sony Pictures Home Entertainment

Par : Martial Genest

La minisérie Leonardo sur le grand peintre et génie, Léonard de Vinci est arrivé pour les abonnés Telus dans l’Ouest canadien et fera son petit bout de chemin jusqu’au Québec sous peu.

Cette courte série de 8 épisodes, relate les succès et les déboires de cet artiste aux prises avec un besoin insatiable d’atteindre la perfection. J’ai eu le plaisir de voir les 2 premiers épisodes et quoique le tout soit très romancé, le sujet est intéressant, le jeu des acteurs est bon et les décors et costumes semblent bien d’époque. Le scénario peint Léonard comme un artiste timide avec une interaction sociale plutôt maladroite. Le scénario démontre aussi la rencontre avec Caterina da Cremona qui semble être sa première muse. Il est placé sous arrêt et jeté en prison pour le meurtre par empoisonnement de celle-ci et après avoir clamé son innocence, Stefano Giraldi cherche la preuve de culpabilité ou non.

Avec Aidan Turner dans le rôle-titre et Matilda De Angelis dans celui de Caterina, la chimie entre les deux acteurs est excellente, quand vient le temps de Freddie Highmore dans le rôle de Stefano Giraldi, il semble que celui-ci ne fait pas crédible. Est-ce son manque d’émulation d’un accent italien  ou est-ce simplement qu’il est difficile d’oublier son rôle dans The Good Doctor.

Quoique le tout est grandement romancé, il est rafraichissant de voir une série, bien courte soit-elle sur un personnage historique tel que cet homme. L’histoire se promène d’une époque à une autre à plusieurs reprises, donc si vous détestez ce type de scénario vous abstenir. Au contraire, pour ceux qui aiment des fictions basées sur des faits historiques, Leonardo saura vous  plaire. Au moment d’écrire ces quelques lignes, les rumeurs sont, que la série serait présentée sur la chaine Starz, et donc ferait partie du contenu d’Amazon Prime Video.

Note: 3/5

Vous pourriez aussi aimer...