un magazine web axé sur la culture d’ici

Visionnement: Ghostbusters Afterlife

Le début d’une seconde vie?

©Sony Pictures

Par : Martial Genest

Un nouvel opus dans la série de films des Ghostbusters ou S.O.S. Fantômes a fait son apparition sur les écrans de cinéma, le jeudi 18 novembre dernier, il fait partie du groupe de films dont la sortie fut retardée suite à la fermeture des cinémas lors de la pandémie.

La précédente tentative de réanimer la franchise n’avait pas réussi, même l’utilisation de la comédienne très populaire Melissa McCarthy, n’avait pas redonné vie à la série, car la série fut très populaire en dessins animés ayant été diffusé pendant 7 saisons. S.O.S. Fantômes : l’au-delà,  pourrait être en quelque sorte une nouvelle tentative de raviver l’engouement du public vers la série en utilisant un peu la même recette que Disney a fait pour Star Wars.

L’histoire est plutôt simple, une femme monoparentale qui habite avec ses deux adolescents, se voit mise à la porte de son foyer pour ne pas avoir payé son loyer. Totalement fauchée, elle se rend avec ses enfants dans une petite ville au milieu de nulle part ou son père qui est décédé récemment, avait une ferme. Celui-ci était connu au village comme le fermier de poussière, car malgré plusieurs années sur la ferme, il n’avait jamais réussi à faire pousser quoi que ce soit. Ils seront guidés à la découverte de ce qu’était réellement le but de cette ferme.

Le film est un peu une façon de rendre hommage à Harold Ramis l’un des créateurs de la série et aussi celui qui interprétait le Dr. Egon Spengler, l’artiste est décédé en 2014. Ce film contient plusieurs clins d’oeil au film original, que les amateurs reconnaîtront, mais qu’il est possible d’apprécier si on n’a pas vu les précédents, pour ma part après le visionnement j’eus envie de regarder l’original à nouveau. Est-ce que ce film ferme la boucle ou est-ce le début d’une nouvelle ère de chasseurs de fantômes? Je vous laisse tirer vos propres conclusions et n’oubliez pas de regarder les scènes d’après le générique!

Note:4/5

 

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email