un magazine web axé sur la culture d’ici

Visionnement: Firestarter

Une seconde flame

Firestarter de Stephen King

©Universal

Par : Martial Genest

En salle de cinéma depuis le 12 mai dernier, Firestarter est une nouvelle mouture de l’adaptation du roman de Stephen King, Charlie. Après Drew Barrymore, voici que Ryan Kiera Arstrong obtient le rôle-titre.

Refaire un film près de 40 ans après l’original n’est pas une tâche facile et certains films méritent de rester des films cultes. Le roman sur lequel le scénario est basé fut publié en 1980.  Certains avancements technologiques, n’existaient pas encore ou du mons n’était pas disponible pour le commun des mortels. Le cinéma à lui aussi fait des grands pas depuis la première version, et l’utilisation des effets spéciaux dans cette nouvelle adaptation, sont excellents.

Côté interprétation, Zack Efron dans le rôle d’Andy McGee est correct, il est encore difficile de le dissocié de ses personnages d’adolescents. Pour Ryan Kiera Armstrong, ce rôle lui va comme un gant. Elle symbolise à merveille une jeune fille ayant un pouvoir, lui permettant de se venger des gens qui lui font du tort. Pour certain elle pourrait être perçue comme une méchante ou même démoniaque, mais honnêtement, il y a peu de gens qui ne voudraient pas avoir cette possibilité de se défendre.

Au niveau du déroulement de l’histoire le film est un peu plat, le tout se passe sur un seul ton  et tout est extrêmement prévisible. Pour un public n’ayant pas encore visionnéle film original, celui-ci est un excellent compromis. Quoique la trame sonore soit de John Carpenter, même ceci n’aide pas la création du suspense.

Pour les films basés sur les romans de Stephen King, IT fut une excellente production, pour de qui est de Firestarter, celui-ci est plus comme Pet Sematary et selon moi ne fera pas long feu dans la mémoire des cinéphiles.

Pour la critique des films IT et de Pet Sematary

Note: 2/5

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email