un magazine web axé sur la culture d’ici

Visionnement: Candyman

Dites mon nom

 © Universal

Par : Martial Genest

Le film Candyman est maintenant en salle et ce depuis le 27 août dernier, pour les amateurs de film d’horreur, cette nouvelle mouture de la série de films des années 90 n’est peut-être pas ce qui était attendu.

Après nous avoir offert le scénario de Get Out pour lequel Jordan Peele avait gagné l’Oscar du meilleur scénario, les attentes pour celui de Candyman étaient bien sûr élevées et honnêtement la déception fut très grande. Le film classé comme horreur, a plus une saveur socio-politique qu’un film de suspense à haute tension. La légende de Candyman ressemble étrangement à celle de Bloody Mary, celle-ci tout comme Candyman apparaîtrait si leur nom est mentionné à quelques reprises en regardant dans un miroir.Certainement que ce type de légende existe aussi parmi d’autres folklores.

La représentation des différentes ethnies, religions et orientations sexuelles au cinéma est normale et requise pour démontrer qu’il y a des différences dans le monde, mais de faire un scénario où les gens de race blanche sont méchants envers les gens de race noire. Il existe bien des problèmes de racisme dans la société, mais d’en faire le point de mire et message d’un scénario en est un autre. La représentation des différences culturelles doit être comme toute chose, utilisé avec modération, ce que ce scénario n’a pas fait au détriment du résultat final. Le jeu des acteurs est moyen, les effets spéciaux aussi, côté maquillage de l’acteur, le changement a une excellente progression et est très bien appliqué.

Il y a le respect de ce qui fut fait par le passé, et les éléments de la légende sont bien représentés, mais le film souffre du message dans le scénario, ce qui a un impact direct sur le côté divertissement que doit être le cinéma. Si un film avec un fort message politique ne vous dérange pas allez voir Candyman, à condition bien sûr que le sang ne vous dérange pas non plus.

Note: 2/5

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email