Une rentrée montréalaise parfaite pour Kain

Kain : Comme dans le temps

Crédit photo : ©Maryse Phaneuf

Par : Maryse Phaneuf

C’est à la Cinquième Salle de la Place des Arts que le groupe Kain a décidé de faire son retour sur les planches. On pouvait y voir de nombreux fans qui attendaient le groupe avec impatience. Pour débuter la soirée, on a eu droit à une première partie : Phil G Smitt qui est un jeune auteur-compositeur-interprète de Gatineau et diplômé de l’École nationale de la chanson de Granby en 2011. Accompagné de son guitariste, Smitt a offert une merveilleuse performance. Pour ceux et celles que cela intéresserait, il sera au festival Lasso au parc Jean-Drapeau cet été.

Lorsque le groupe chouchou des Québécois est arrivé sur la scène pour sa première montréalaise, ce fut un moment magique. Le spectacle a commencé par la citation de moments, chansons, ou citation qui ont marqué le temps. Les fans étaient plus que ravis de le revoir sur scène. L’excitation du groupe était palpable. Steve Veilleux, chanteur de la formation, a d’ailleurs mentionné sur les réseaux sociaux son bonheur de se trouver devant une salle de la Place des Arts comble.

Durant le spectacle, plusieurs de ses gros succès étaient à l’honneur tels que Mexico, Comme dans l’temps, Parle-moi de toi et Embarque ma belle. Nous pouvions voir la chimie entre le groupe qui existe depuis plus de 20 ans déjà.

L’un des moments que j’ai jugé unique est la chance que le public a eue d’entendre deux chansons de l’icône du country, monsieur Paul Daraiche.

Le temps a passé si vite en compagnie de Kain. Plus de 23 chansons ont été interprétées, et pourtant nous aurions pu en prendre encore et encore. Les paroles entre les chansons sont pensées et explicatives du moment, ce qui met une touche encore plus personnelle à ce spectacle. Pour les nostalgiques des années 2000 sans oublier les plus jeunes, cette soirée fut un bijou pour leurs oreilles et leurs yeux. Pour plus d’informations sur la tournée, vous pouvez consulter le site Internet, mais dépêchez-vous parce que les billets vont se vendre comme des petits pains chauds. Vous n’allez pas regretter d’y aller, croyez-moi!

Crédit photo : ©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...