un magazine web axé sur la culture d’ici

Olivier Bergeron : Plus grand que jamais

Entrevue avec Olivier Bergeron

Olivier Bergeron
Crédit photo: Bertrand Exertier

Par Marie Eve Archambault

Chaque semaine, il faut dire au revoir à l’un des candidats de Star Académie. Cette fois-ci, c’est avec le coeur lourd que nous avons dû voir partir Olivier Bergeron. Le candidat âgé de 20 ans voit tout de même son départ positivement. Nous avons pris quelques minutes pour lui parler de son aventure.

Comment on se sent au lendemain du dernier variété?

Je pense que je peux être fier de moi. Je vais avoir fait la saison de A à Z parce que je serai de retour dimanche. Les quatre performances étaient parfaites. Il n’y a rien qui n’arrive pour rien dans la vie. J’ai vécu un jour à la fois, et je ne me suis pas mis d’attente. Je pense que c’est à cause de cela que Camélia et moi prenons aussi bien notre sortie. Si nous avions beaucoup d’attentes, nous aurions été tellement déçus aujourd’hui. Nous le prenons bien et on nous sommes de bonne humeur!

Olivier, au départ, tu voulais nous présenter l’une de tes compositions. Finalement, les professeurs t’ont proposé une autre chanson. Visiblement, elle t’a frappé de plein fouet. Qu’est-ce qu’elle veut dire pour toi cette chanson-là?

Pour vrai, lorsque Gregory Charles a marmonné les premiers mots, ça m’a réellement touché. À part l’histoire de la cigarette, tout le texte me parle. J’en ai eu des nuits folles. Toutefois, le plus important c’est le refrain: « Cette voix, c’est tout ce que j’ai.» Pour de vrai, j’ai déjà eu ce sentiment-là dans ma vie. Je suis vraiment reconnaissance envers ma voix.

olivier-bergeron
Crédit photo : TVA Publications / Éric Myre

Ton évolution était époustouflante tant sur le plus professionnel que personnel. De plus en plus, tu étais à l’aise. Tu sembles avoir grandi grâce à cette expérience-là, est-ce que je me trompe?

Je pense que mon épisode de bassin, ça fait réagir le monde. Pour de vrai, c’est depuis ce moment-là. Ça m’a tout simplement débloqué. J’ai réalisé que le monde aime beaucoup me voir bouger que de ne pas bouger. En plus, c’est beaucoup moins gênant de bouger que de rester stable sur la scène. Depuis ce temps-là, j’ai eu un déclic et j’ai décidé de me lâcher lousse sur la scène. J’ai tellement plus de plaisir aussi.

Mais tu vois que lorsque tu es toi-même, c’est plus payant!

Tellement! Et j’ai tellement plus de fun aussi! C’est qu’au début, j’étais gêné… C’est la première fois que tu montes sur la scène, tu veux bien paraître. J’ai réalisé que tu parais pas mal mieux en étant toi-même et d’avoir du plaisir que d’être statique sur la scène.

Performance olivier bergeron
Crédit photo: Facebook de Star Académie

J’ai remarqué à quelques reprises que pendant tes performances de mise en danger, ta main tremblait énormément. Est-ce que c’était parce que tu étais vraiment investi dans ta chanson ou c’était tout simplement le stress?

Sérieusement, le trac est toujours là. Je pense que pour la dernière mise en danger, j’ai seulement shaké un peu à la fin. J’étais vraiment concentré… Pour de vrai, Mon ange, je shakais tellement… J’étais tellement entré dans mes paroles que ça m’a pris quelques minutes pour me remettre sur la Terre après. Le stress monte vraiment, je ne te le cacherai pas. Mais j’entre tellement dans ma chanson aussi ça s’empare de tout mon corps.

À travers ton aventure, tu as fait plusieurs rencontres. Y’en a-t-il une qui t’a marquée plus qu’une autre?

J’ai adoré Laurence Jalbert au début parce que ses textes sont tellement touchants. C’est vraiment une belle histoire qu’elle raconte. Aussi, Serge Denoncourt est un artiste incroyable. Il m’a fait découvrir le théâtre. J’ai adoré travailler avec lui. Stromae est tellement présent. Même Milky Chance j’ai aimé les rencontrer! Ce sont des artistes internationaux. Tu ne le ressens pas. Quand tu les rencontre, tu ne réalises pas que ce sont des vedettes parce qu’ils n’agissent pas comme ça. Ils sont tellement humains. C’est ce qui m’a marqué. C’est inspirant de voir quelqu’un comme ça rester eux-mêmes et faire ce qu’ils aiment.

Milky Chance Académiciens
Crédit photo : TVA Publications / Éric Myre

Je veux revenir sur les ateliers d’écriture. L’inspiration fusait de partout. Tu quittais même les cours pour aller écrire quelque chose! Est-ce que Star Académie t’a aidé dans ta technique d’écriture?

Oui, ça m’a vraiment aidé. Même avant Star Académie, j’ai toujours eu des flashs dans ma tête que je devais écrire. Les cours que nous avons eu ont tellement été inspirants et on m’a donné de vraiment bonnes techniques pour écrire. J’ai même découvert que je faisais des choses que les artistes faisaient. Comme Louis-Jean Cormier, il compose toujours sa musique avant. FouKi aussi. Moi aussi je composais souvent ma musique, puis j’intégrais mes paroles là-dedans. Cela a été vraiment un moment marquant pour moi les cours d’écriture.

J’aimerais aussi collaboré. Moi, je sens qu’il faut que tu travailles en équipe. Il y a toujours quelqu’un qui peut t’apport quelque chose de meilleur. Oui, tu peux écrire seul, mais personnellement je préférerais travailler en équipe.

Prenons par exemple ta composition. Elle n’est pas achevée totalement si l’on se fit aux commentaires des professeurs. Alors, c’est à ce stade où tu demanderais de l’aide.

Oui, exact. Ma composition, je l’aime, mais je comprends ce que les professeurs m’ont dit. J’ai écrit ça il y a 2 ans, je pense que je suis rendu un nouveau Olivier. Il va falloir une petite touche du nouveau Olivier pour qu’elle soit complètement finie.

Olivier Bergeron
Crédit photo : TVA Publications / Éric Myre

Je suis surprise de savoir que tu n’avais pas beaucoup d’expérience de scène avant Star Académie. Alors, tu n’as jamais osé présenté ces compositions auparavant!

Non! Toutes mes compositions sont dans ma tête ou ce sont des feuilles probablement déchirées. Sérieusement, j’en ai 4 ou 5 qui sont dans ma tête. Je vais essayer de les travailler pour les sortir pas le plus rapidement possible, mais le mieux possible. Mais s’il-vous-plaît, pas dans trois ans! Ce sera plus rapide que ça. J’aimerais sortir quelque chose pendant que la vague Star Académie continue.

Justement, as-tu des projets en tête après ta sortie de Star Académie?

Je suis un artiste versatile. Je me suis découvert un intérêt pour le théâtre. Être acteur, c’est une avenue que j’aimerais peut-être me lancer si j’ai des offres. Mais je vis pour être sur une scène. Je veux composer mes propres affaires. Je veux me bâtir la meilleure équipe pour faire les meilleures chansons possibles pour finalement faire des spectacles. Comme Boom Desjardins nous a dit: « Moi, je fais des albums pour faire des spectacles. » C’est dans cette voie-là que je vais me lancer.

D’ici là, vous pourrez revoir Olivier Bergeron, dimanche prochain, au dernier variété de Star Académie où il partagera la scène avec les 14 candidats de l’aventure.

Vous pourriez aussi être intéressé par ces articles :

Eloi et Krystel accèdent à la finale de Star Académie

Camélia Zaki: Authentique du début jusqu’à la fin

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email