The Interrupters au MTelus

The Interrupters, ska-punk ensoleillé et rassembleur

©Auréa Gamboa/MatTv.ca

Par : Auréa Gamboa

La grisaille et le froid de novembre se sont installés à Montréal mais au MTelus, dimanche soir, l’ambiance était tout autre. The Interrupters, groupe californien formé en 2011, a fait grimper la température et disparaitre tout signe de morosité. Le groupe formé d’Aimee Allen et des frères Bivona, Jesse Bivona à la batterie, Justin Bivona à la basse et Kevin Bivona à la guitare, livre un ska-punk entrainant, rassembleur et positif,  “We don’t have much but we got each other” chante Aimee avec ferveur.

Leur musique a été décrite comme du ska, comme du punk, comme du ska-punk et comme du punk-rock. Elle est en fait, selon les dire d’Aimee, de la musique qui fait du bien, de la musique qui unit comme une famille. Et c’est bien le cas.  Le public n’a pas hésité à danser et à chanter avec le groupe. Aimee quant à elle, a multiplié les occasions pour se rapprocher des spectateurs et distribuer des poignées de main et des sourires. Le groupe visitait Montréal pour la deuxième fois cette année, et il tenait à ne pas refaire le même spectacle et à varier les titres. Il avait d’ailleurs fait un sondage pour déterminer la chanson la plus demandée à Montréal. Nous avons pu entendre des extraits des trois albums du groupe Fight The Good Fight (2018),  Say It Out Loud (2016) et The Interrupters (2014). La tournée se poursuit au États-Unis jusqu’à la fin novembre, et ils seront au Royaume-Uni au début de 2020.  Pour d’autres informations, visitez leur site www.wearetheinterrupters ou leur page Facebook.

©Auréa Gamboa/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...