un magazine web axé sur la culture d’ici

Tapis Rouge du gala de l’ADISQ 2022

Le bonheur de se retrouver

Roxane Bruneau - ADISQ 2022
Crédit photo : Auréa Gamboa/Mattv

Par : Christian Gaulin

C’est dimanche soir que se déroulait le gala de l’ADISQ qui met de l’avant industrie de la musique et du spectacle. Mais qui dit gala, dit tapis rouge !

L’atmosphère était particulière hier soir à la Place des arts. On sentait une grande fébrilité, l’immense plaisir des artistes, des médias et du public de se retrouver en présence, après 2 ans d’absence.

Salebarbe - ADISQ 2022
Crédit photo : Auréa Gamboa/Mattv

Pour l’occasion, plusieurs artistes ont défilé sur le tapis rouge, plus généreuses que jamais pour des entrevues, ainsi que pour des photos avec les fans. On a pu apercevoir entre autres Mario Pelchat, King Melrose, Olivier Dion, Simon Morin, Paul Daraîche, Marie-Denise Pelletier, Joe Bocan, Marie Carmen, Petitom, Ariane Moffatt, Sarahmée, Roselle, Étienne Drapeau, Édith Buthler, Pierre Lapointe, Claudine Prévost, Ludovick Bourgeois, Krystel Mongeau, Émile Proulx-Cloutier, Jeanick Fournier, Émile Bilodeau, Roxane Bruneau, Hubert Lenoir, ainsi que plusieurs autres personnalités du milieu artistique.

Hubert Lenoir - ADISQ 2022
Crédit photo : Auréa Gamboa/Mattv

Tout se passe vite sur le tapis rouge… Malgré tout, j’ai pu m’entretenir avec quelques artistes qui ont été d’une grande gentillesse. Je leur ai d’abord posé la question suivante :

Mattv : Des sondages ont révélé dernièrement que la télé québécoise était plus populaire que la musique Vous en pensez quoi ?

Paul Daraîche : Je ne suis pas d’accord. Les gens écoutent beaucoup de musique, peu importe les styles et les générations.

Édith Butler : Moi je vous dirais que la musique est partout, alors que la télévision, non. Il y a de la musique dans les ascenseurs, dans les voitures, dans les enterrements. Cependant, elles sont un complément l’une envers l’autre. 

Paul Daraiche - ADISQ 2022
Crédit photo : Auréa Gamboa/Mattv

Émile Bilodeau : La télé a la gentillesse de faire une place à la musique et à ses artistes. Possible que la télé soit plus populaire que la musique mais toute cette industrie-là est reliée. Et une chose est sûre, sans la musique, la télé perd de sa splendeur…

Pierre Lapointe : Les deux sont tellement différentes, moi je trouve que c’est difficile de les comparer. Les deux procurent un bien immense chacune à leur façon.

Claudine Prévost : Moi je travaille en radio et la musique est partout où l’on va. Que tu sois dans un café, sur ton téléphone, en voiture, et même dans notre télé. La musique est présente dans tous les environnements.

Claudine Prévost et Pierre Lapointe - ADISQ 2022
Crédit photo : Auréa Gamboa/Mattv

Jeanick Fournier : Je suis plutôt surprise, car chacune a son public. La musique fait toujours partie de nous dans les bons moments, comme dans ceux plus difficiles. Elle nous ramène à un souvenir, une époque. La télé, elle, bien qu’elle soit populaire, ne perdure pas dans le temps…

Émile Proulx-Cloutier : Les coups de foudre culturels, ça se provoque, que ce soit en musique ou à la télévision. La musique, on peut en écouter en faisant autre chose, en se déplaçant. La musique nous accompagne partout. C’est un privilège que les autres arts n’ont pas…

Sarahmée : Je pense que c’est une question de génération. Les jeunes d’aujourd’hui écoutent énormément de musique et ils y ont davantage accès avec les différentes plateformes musicales.

Les Soeurs Boulay - ADISQ 2022
Crédit photo : Auréa Gamboa/Mattv

Par la suite, j’ai demandé à certain d’entre eux :

Mattv : Ces temps-ci, est-ce qu’il y a un artiste musical québécois que vous écoutez et que vous aimeriez faire découvrir au public ?

Paul Daraîche : Moi je suis un nostalgique. J’écoute beaucoup la musique de mes amis. Je ne les nommerai pas car je sais que j’en oublierais, mais je suis certain que vous savez de qui je parle.

Édith Butler : Max Boudreau, un multi-instrumentaliste qui vient du Nouveau-Brunswick qui est un jeune artiste de la relève musicale acadienne.

Émile Bilodeau : Sara Dufour est une excellente artiste, auteure-compositrice-interprète. On a travaillé ensemble plusieurs fois et elle répond toujours «oui» à tous les projets !

Claudine Prévost : Marilyne Léonard, une jeune artiste qui va faire son chemin et dont on n’a pas fini d’entendre parler. Retenez ce nom, Marilyne Léonard !

Émile Bilodeau - ADISQ 2022
Crédit photo : Auréa Gamboa/Mattv

Jeanick Fournier : Présentement, j’écoute Preston Pablo. Ce n’est pas un artiste québécois, mai canadien, qui vient de Toronto. J’invite les gens à aller le découvrir.

Sarahmée : Ariane Roy, une fille à découvrir pour tout ce qu’elle est et fait !

Ce fut un bien beau tapis rouge où beauté, élégance, extravagance et diversité ont trônés ! Voici les photos du tapis rouge prises par notre photographe Auréa Gamboa :

Crédits photos : Auréa Gamboa/Mattv

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email