Tapis rouge des Gémeaux

La télévision est entre de bonnes mains

©Martial Genest/MatTv.ca

Par Marie Eve Archambault

Dimanche avait lieu la 34e édition des Gémeaux qui était diffusée à Radio-Canada. Encore une fois, on peut compter sur une nouveauté cette année. L’Académie a décidé de remettre un Prix spécial de la relève afin de récompenser un artiste ou artisan de moins de 35 ans qui s’est démarqué par son innovation, sa créativité et son originalité lors de la dernière année. Cette nouveauté m’a inspirée une question à tous les artistes qui ont foulé le tapis rouge des Gémeaux. La question que je leur ai posée hier est la suivante:

Que pensez-vous de la relève en télévision?

Rose-Marie Perreault

J’adore notre relève. Je me considère là-dedans aussi. On est une gang de jeunes très créatifs et proactifs aussi. Je suis bien heureuse que cette catégorie existe.

Ludivine Reding

Je pense qu’on a une relève de feu. Les jeunes vont apporter quelque chose à la télévision. C’est vraiment le fun de voir de nouveaux visages. Moi, j’en étais un. Je trouve que c’est la plus belle chose de donner la chance aux nouveaux visages parce qu’on a tellement de talents au Québec.

Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques

Mieux il y en a et mieux que c’est. C’est ça ma position. Je pense que je fais encore partie de la relève de la télévision, alors je prêche pour ma paroisse, mais on a souvent tendance à penser que ça va créer un peu un éloignement du public. Étonnamment, à chaque fois qu’il y a eu des projets qui ont permis de découvrir de nouveaux visages, le public était non seulement au rendez-vous, mais il a adopté ces nouveaux visages-là. Je pense que ce n’est plus une question d’audace, c’est juste d’avoir confiance en la relève. On est prêt à prendre le relais justement. On est aussi prêt à ne pas tasser les vieux. On veut partager. Plus qu’il y en a, plus que je suis heureux.

Guylaine Tremblay

Je ne saurais te dire à quel point je les trouve talentueux. Je travaille beaucoup avec des jeunes acteurs et des jeunes réalisateurs et je les trouve tellement plus avancés que ce qu’on était à leur âge! (rires) Je les trouve formidable. Je les trouve décomplexés. Ils n’ont pas de limites. Ils sont games. Ils sont extraordinaires. Je les aime.

Laurence Leboeuf

Je la trouve magnifique. Je trouve qu’il y a du talent comme ce n’est pas possible. On a des acteurs formidables dans la jeunesse. C’est incroyable. Je suis vraiment fière.

Anaïs Favron

C’est une excellente question parce que je te dirais que la relève, elle n’est pas tant en télévision. La relève est multi-plateforme. La relève fait ses projets. Elle écrit ses affaires. Elle se fout des conventions. Je l’envie. Moi, je suis un peu dans les jeunes de l’ancien temps. Et là, je vois les jeunes qui disent : « Moi, je fais ma série-web. Je me la paye. Je fais ce que je veux. Je suis libre. » Alors que moi j’ai attendu des producteurs. Moi, j’ai fait la file comme il fallait dans le temps. Là, je regarde les jeunes et je les trouve plus fonceurs et plus débrouillards. J’ai quasiment envie d’en faire partie même si pour eux je suis une madame.

Tatiana Polevoy

De la relève, il y en a de plus en plus. Il y a de plus en plus de moyens de s’exprimer et c’est formidable. Qu’elle vienne nous tasser!

Claude Legault

La relève est assurée. On la sent dans notre cou depuis longtemps (rires). La relève est très bonne autant à l’écriture que dans le jeu et dans la technique. Au Québec, ça n’a jamais été un problème.

MatTv : Par exemple avec Ludivine, je sais que tu agissais un peu en tant que tuteur si je peux appeler cela comme ça.

Claude : Son père est meilleur que moi là-dedans (rires). Je me vois plutôt comme un guide. J’ai vécu plus d’affaires qu’elle jusqu’à date. Des fois, elle a eu de petites misères dans les dernières années, elle m’appelait. Ça, je trouve ça le fun. J’ai 56 ans, elle a quoi 22 ans? Je peux l’aider un peu.

Mélissa Désormeaux-Poulin

Je la trouve vraiment audacieuse, assumée et elle m’inspire au boutte! Vraiment! On m’a demandé c’est qui pour moi la relève. Ce sont des Théodore Pellerin et toute cette génération-là. Je les trouve assumés, drôles et ils ont de l’autodérision, mais en même temps ils s’assument. Je la trouve merveilleuse.

Mylène St-Sauveur

Elle est vraiment bonne. Je regarde les jeunes comme dans L’Échappée, Alerte Amber, Clash ou Rose-Marie avec Le Monstre, je trouve que ce sont des beaux jeunes qui savent travailler. Ils ne prennent pas ça pour acquis. Ils savent que ça peut passer et que ça peut ne pas revenir. Ce sont des jeunes qui se donnent et qui vont chercher des outils pour aller travailler de la bonne façon. Je suis vraiment très fière de cette génération-là.

Marina Orsini

Elle est extraordinaire. Et d’ailleurs, cet après-midi, c’est Florence Longpré avec M’entends-tu qui est repartie avec ce trophée. On a de la relève dans les émissions, sur le web et dans les émissions jeunesses. On a une relève exceptionnelle chez nous. On a de quoi être fiers. On n’a rien à envier de partout ailleurs dans le monde entier.

Jean-François C. Pronovost

Je suis très content d’en faire partie. Qu’il y en ait le plus possible, s’il-vous-plaît, parce que c’est toujours important de nouveaux visages. Je pense que le public adore ça.

Karine Vanasse

Ils sont beaux à voir. Ils sont confiants et ils viennent avec de l’aplomb. Ils font leur propre projet. Ils sont inspirants, ils sont beaux.

Pierre-Yves Lord

On est tous la relève de quelqu’un. On a tous été le jeune fougueux qui a envie de briser les conventions et qui a envie de faire à sa façon le métier. Alors moi je dis oui à la jeunesse et oui à la relève. C’est trop facile d’arriver à un certain âge et de dire qu’on a tout compris et de penser qu’on est en contrôle. C’est simple : C’est une relève qui pousse et qui ébranle les colonnes du temple et qui challengent ceux qui pensent qui sont bien en selle. Alors j’applaudis la jeunesse et j’applaudis la relève.

Julie Snyder

Je pense qu’il y a beaucoup de relève en télé. Je pense qu’Occupation Double, c’est un bon exemple parce qu’il y a trois ans, parce que maintenant on ne peut plus dire que Jay est de membre de la relève, mais il y a trois ans quand on a engagé Jay du Temple, il était très connu d’un certain public, mais il n’était pas connu du grand et immense public. Il n’était pas encore reconnu à la hauteur de son talent. Je pense qu’on a été chanceux il y a trois ans de donner la chance à Jay. En fait c’est Jay qui nous a donné une chance. Il est devenu un maître. Je pense qu’il est un bel exemple qu’en télé, ça vaut la peine parce que maintenant Jay est le maître incontesté des dimanches soir.

MatTv : On sait que tu as interviewé Ellen Degeneres. Comment ça s’est passé?

Ça s’est super bien passé! Stéphane Laporte me disait : « Arrête de dire qu’on a été 15 minutes avec elle. On a 30 minutes de tape-là. T’as dû passer une heure avec elle. Le temps que tu arrives et tout.» Ça tellement été intense que ça été vite dans ma tête. Elle est très généreuse. Elle voulait qu’on ait une conversation ensemble. Donc, on a eu cette conversation-là. Elle était à la fois drôle et profonde. On connaît son histoire qui est vraiment impressionnante. Elle a fait la une du Times Magazine en disant qu’elle était gaie. Elle a perdue tout son travail. Elle a ensuite fait la voix de Doris dans le film Trouvez Némo. Elle a eu 3 années de vache très maigre. Elle a même vécu une dépression. On parle de tout cela dans l’entrevue.

Marie-Mai

Oh mon dieu! Ça me donne tellement espoir! Ce qui nous démarque, nous au Québec, c’est qu’on fait des miracles avec les moyens qu’on a. On doit être créatif. On doit pousser nos limites plus loin, toujours. Et j’ai l’impression que la nouvelle génération est au courant de ça. Et elle se pousse encore plus. Je trouve que les meilleurs projets sont ceux de la relève. On voit le potentiel et le talent des artistes de demain.

Luc Langevin

Elle est prometteuse je crois. On voit de plus en plus de nouveaux visages et ils gagnent des prix. Je crois que ce n’est que du bon et j’ai foi.

Vincent-Guillaume Otis

La relève est formidable. C’est une bonne question. Je trouve qu’elle est très présente. Je trouve qu’il faut lui laisser encore plus de place. En fait, elle est tellement bonne qu’il faudrait lui laisser plus de place. Ceux qui sont là ont une grosse part du gâteau. Je pense qu’il faut qu’on laisse plus de place à ceux qui poussent. Moi, je connais des scénaristes, des auteurs et des jeunes réalisateurs qui mériteraient d’avoir plus de place au soleil.

Émilie Bierre

Oh mon dieu! C’est incroyable! On est de plus en plus de jeunes. C’est vraiment beau de voir qu’on est capable de réaliser nos rêves. Moi, j’ai commencé quand j’avais 5 ans. Donc, ça fait 10 ans cette année. Je trouve ça le fun de nous voir évoluer dans ce milieu-là.  C’est un milieu qui bouge beaucoup. Tu es tout le temps dans l’attente. Il n’y a rien de confirmer à la suite des choses. L’important, c’est de vivre notre passion. On est une belle gang. On est hyper soudé. Je commence à avoir des petits frères et des petites sœurs pour la première fois. J’ai toujours été le bébé du plateau.

Valérie Chevalier

En animation, je ne le vois pas tant que cela. Je ne sais même pas si je fais encore partie de la relève en animation. En jeu, dans les téléromans, dans les séries et en cinéma, je trouve que les jeunes acteurs sont tellement inspirants. J’ai l’impression qu’ils s’affranchissent de certains stéréotypes qu’on nous imposait parfois. J’ai l’impression qu’il y a une liberté. C’est ce que j’aime voir.

Hélène Bourgois-Leclerc

Elle est magnifique. Elle est inspirante et inspirée.

Julie Le Breton

Elle est forte. Elle est belle et elle est très étonnante. Je pense qu’on a eu pleins de bels exemples cette année comme avec Demain des hommes et M’entends-tu qui révolutionnent un petit peu la façon de faire de la télé. Je trouve qu’elle est très inspirante.

Crédit photo : Martial Genest/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...