Le Super Bowl 50

Le Super Bowl, une affaire d’amis

la-sp-super-bowl-50-story-gallery-20160130

©Danny Moloshok/Associated Press

Par : François Landreville 

Lorsqu’on m’a demandé d’écrire sur le Super Bowl, j’ai pensé le faire sous un autre angle. Mon collègue Alek Avendoño-Sanchez s’étant occupé de bien décrire les faits et gestes du match, j’en profite donc pour ouvrir une porte sur l’arrière-scène des partys du Super Bowl.

Ce matin, je me posais la question suivante : est-ce seulement au Super Bowl que les gens se réunissent pour festoyer?

Si nous y pensons bien, rares sont les réunions d’amis(ies) lors de la Coupe Stanley. Sauf, bien sûr, si le CH y participe. Ce qui ne s’est pas produit depuis 1993. Mais le Super Bowl lui, peu importe les équipes qui y participent, suscite de l’intérêt. Les gens se réunissent autour d’une bonne bouffe, de quelques drinks et d’un écran géant.

Depuis quelques années, j’ai la chance de regarder le Super Bowl avec d’anciens joueurs de la LNH et amis proches. L’année passée, nous avons fait un match de hockey dans la cour  extérieure d’un ami, avec feu de foyer, suivi d’une bouffe digne d’un Super Bowl (ailes de poulet à volonté, petites bouchées, salades, etc.).

Cette année fut légèrement différente, car le CH jouait un match en après-midi contre les Hurricanes de la Caroline. Les festivités ont donc commencé tôt. Quoique nous pensions tous que le CH ne gagnerait pas deux matchs consécutifs, nous étions contents de la victoire en fusillade du CH avec un but d’Andrighetto. Le match du Canadien a mis la table pour la présentation d’avant-match du Super Bowl 50 en provenance de Santa Clara en Californie. Les paris étaient ouverts. Qui allait remporter ce 50e Super Bowl?

D’un côté, Peyton Manning (Broncos de Denver), quart-arrière avec beaucoup d’expérience qui en était à son 4e Super Bowl. De l’autre côté, Cam Newton (Panthers de la Caroline), qui, lui, en était à son premier Super Bowl. Quelle équipe sortirait gagnante de cette confrontation? Honnêtement, le gagnant importait peu entre nous. Nous voulions voir un spectacle sur le terrain. La première demie fut à l’avantage des Broncos de Denver grâce à la défensive de ceux-ci. Nous étions persuadés que la jeunesse du quart-arrière des Panthers de la Caroline ferait la différence, mais non. À la mi-temps, les Broncos sont entrés au vestiaire avec l’avance. Ça sentait la coupe à Denver

Alors que nous finissions de manger les restants et de se prendre un verre de vin, le spectacle de la mi-temps se met en branle. WOW! Coldplay, Bruno Mars et Beyoncé nous offrent tout un spectacle. D’ailleurs, à mon avis, un des meilleurs depuis belle lurette. Que faisions-nous entre chums?? Eh bien oui, nous dansions, chantions. Bref, c’est le party dans cabane. À peine remis de ce spectacle, c’est le temps de se préparer pour la deuxième demie. Les paris sont lancés. Qui gagnera le 50e Super Bowl? Eh bien oui, contre toute attente, les Broncos et leur défensive gagnent le Championnat. Est-ce qu’au football tout comme au hockey, la défensive gagne des championnats? La réponse est oui. Bravo aux Broncos et à Peyton Manning, qui devrait en principe prendre sa retraite, maintenant qu’il a gagné.

Pour nous, peu importe le résultat, nous avons eu du plaisir ensemble, en gang, entre amis(ies). Une chose est certaine, peu importe qui sera du Super Bowl l’an prochain, nous nous retrouverons tous encore à festoyer. Connaissez-vous un autre sport aussi rassembleur!!!!

 

 

Vous pourriez aussi aimer...