Star Académie: La compétition se corse

William et Lunou sont protégés

© TVA Publications / Éric Myre

Par Marie Eve Archambault

Les enchères étaient élevées  dimanche soir où deux candidats sur quatre se voyaient montrer la porte de l’Académie. Pour une dernière fois avant la fin de l’aventure, le public et le corps professoral avaient la possibilité de choisir son interprète préféré. Dès la semaine prochaine, seule la voix du public comptera parmi les votes. Qui se rendra jusqu’en finale? C’est la question que l’on commence à se poser.

Une soirée d’hommage

© TVA Publications / Éric Myre

La première invitée, Isabelle Boulay, a voulu se gâter en choisissant les pièces qu’elle voulait interpréter avec chacun des Académiciens. Après son passage à la populaire émission La Voix, nous savions l’intérêt de la grande star internationale pour le style heavy métal. Pour la première fois à la télévision, Isabelle Boulay a interprété We’re not gonna take it de Twisted Sister. Jacob Robert a eu l’immense plaisir de l’accompagner dans ce grand défi qu’elle s’était donné. Ce fut mission réussie.

Avant de quitter, la chanteuse québécoise a demandé à l’animateur et auteur-compositeur-interprète, Patrice Michaud, s’il pouvait écrire une chanson ayant les mots Les beaux jours, titre de son nouveau spectacle qui sera présenté en avril 2022 au Centre Vidéotron de Québec.

Foulard à plumes, énormes lunettes et des habits tout aussi loufoques les uns que les autres, les Académiciens ont partagé la scène avec Gregory Charles pour un numéro tout en couleurs. Ensemble, ils ont fait une relectures des meilleurs succès d’Elton John, un génie de la musique.

© TVA Publications / Éric Myre

Après plusieurs années d’absence sur les scènes, Francine Raymond et Christian Péloquin ont honoré les Académiciens de leur présence pour un numéro bien spécial. Après plusieurs pièces chantées par les candidats, Francine Raymond a monté sur les planches de Star Académie pour chanter le succès Pour l’amour qu’il nous reste. Ceux qui ont récolté 8 numéros un dont 5 du même album ont été intronisés au panthéon des auteurs-compositeurs canadiens. Sans aucun doute, Francine Raymond et Christian Péloquin ont laissé un leg immense qui inspire un grand respect aux artistes de chez nous notamment Jean-Pierre Ferland et Bryan Adams.

Pour continuer les festivités, les Académiciens ont souligné les 25 ans d’un album mythique de Jean Leloup: Le dôme. Une seule chanson aura suffit pour comprendre l’ampleur de cet album. Les 8 participants se sont donnés à coeur joie de chanter I lost my baby. 

© TVA Publications / Bertrand Exertier

Pour clore la soirée, celui qui a cumulé 51 millions de vue sur sa chanson Keeping Me Alive, Jonathan Roy, est venu présenter deux de ces chansons qui se retrouveront sur son prochain album, Lullaby, qui sortira le 28 mai prochain.

Une double élimination

Lunou Zucchini a travaillé cette semaine avec Lara Fabian non sur son interprétation, mais sur sa technique pour la chanson qu’elle a sélectionné de chanter lors de sa mise en danger. Avec une maîtrise vocale telle qu’on s’en attendait, Lunou a su toucher le coeur de plusieurs téléspectateurs.  Elle espère que ça va résonner chez le public comme cela a résonné chez elle.

© TVA Publications / Éric Myre

Maëva Grelet a suivi les traces de ses collègues en présentant au Québec l’une de ses compositions intitulée Le temps au temps. Cette pièce était parfaite pour montrer, sa palette de couleurs plus précisément l’étendu de son talent. Le dévoilement de sa chanson tombe à point dans l’année puisque Le temps au temps sonne comme un succès radiophonique pour l’été!

© TVA Publications / Éric Myre

Après avoir été en danger 2 fois de suite, Shayan Heidari semblait cette semaine vouloir baisser les bras. C’est lors de son cours personnel avec Lara Fabian qu’il a compris qu’il devait lâcher-prise et qu’il avait des chances de passer au travers cette mise en danger. Dans une relecture de Somewhere only we know de Keane, Shayan s’est mis à nue devant les milliers de téléspectateurs. Nous l’avons vu ébranlé et vulnérable ce qui rend le candidat d’autant plus humain et attachant.

© TVA Publications / Éric Myre

Finalement, le dernier candidat à lutter pour sa place fut William Cloutier. Pour sa part, il a vu sa mise en danger comme un défi. Il a tout fait pour dépasser ses limites tout en gardant en tête ses valeurs et son objectif. Encore ce soir, le jeune chanteur a voulu dédier Comment je te dirais de Renée Wilkin à sa famille qui lui manque terriblement. Encore une fois, il a su brancher son talent et sa sensibilité dans un parfait numéro.

© TVA Publications / Éric Myre

Le public s’est fait entendre. Après que les votes aient été comptabilisés, le choix final s’est arrêté sur la sauvegarde du sensible William Cloutier. Puis, après 30 secondes de délibération, le corps professoral a donné l’opportunité à Lunou Zucchini de retourner à Waterloo pour une autre semaine.

La semaine prochaine, d’autres grandes pointures de la musique québécoise seront à Star Académie: Vincent Vallières, Les Louanges, Lara Fabian et Yannick Nézet-Séguin avec l’orchestre métropolitain.

Vous pourriez aussi aimer...