un magazine web axé sur la culture d’ici

Spectacle de Dave Gaudet, La Légende

Attentes atteintes?

Crédit photo: APLphotographie

Par Marie-Hélène Amyot (La-Complice)

C’est dimanche dernier, à la Salle Albert-Rousseau, qu’avait lieu le spectacle de Dave Gaudet, La Légende. Appelé ainsi, mes attentes étaient assez élevées. Voici un résumé de ma soirée et ce que j’en ai pensé.

Mises en bouche

En première partie, le duo Doug et Jeff, accompagné de DJ Podz et de leur acolyte Chuck, a soulevé la foule avec leur répertoire et leur humour déjanté.

L’humoriste Nicholas Lavoie est venu partager de savoureuses anecdotes, qui ont arraché plus d’un éclat de rire. Un 7 minutes sans temps mort.

Crédit photo: APLphotographie

Pour clore cette entrée en matière, Stéphane Fallu s’est mérité une ovation debout, à la fin d’un numéro hilarant. À noter qu’il était aussi présent pour souligner l’implication de Dave, qui remit plus de 3 200 $ à la Maison Stéphane Fallu, qui accueille les jeunes de 17 ans et demi ayant quitté un centre jeunesse.

Plat de résistance

Une entrée grandiose, avec feux d’artifices et une foule dynamique qui s’est levé d’un bond dès l’arrivée de Dave, c’est ainsi que la table s’est mise. À en voir l’enthousiasme du public, on le sentait conquis d’avance.

Dès les premières minutes, on constate l’aisance de l’humoriste à interagir avec le public. Il rit avec lui et s’en moque gentiment. À ce moment, il informe qu’il n’est pas nécessaire de le poursuivre, il n’a pas les moyens financiers de Mike Ward.

L’humour de Dave aborde des éléments de l’actualité, sans aller dans les clichés ou les gags faciles. Ancien professeur de hip hop, il en fait la démonstration via ses réseaux sociaux et sur la scène. L’artiste a un humour très physique. Que ce soit lorsqu’il imite des gens ou lorsqu’il danse dans ses numéros, il bouge bien. Ce talent est un atout considérable qui ajoute à l’aspect humoristique de son contenu.

Crédit photo: APLphotographie

Les thèmes abordés rejoignent une grande majorité de gens. Ce qui fait sans doute le succès de ce qu’il présente. La foule participe avec entrain, que ce soit pour chanter Ça fait rire les oiseaux ou pour entonner, avec cœur, la suite à Son p’tit porte-clés, de La Ziguezon. Dave peut à peu près faire faire n’importe quoi à son public.

Après avoir ri pendant plus d’une heure, Dave présente un numéro musical. Eh oui! Il est drôle, il danse, et… il joue Für Elise de Beethoven. Mais ce n’est que pour la présentation, car il n’y a rien de classique dans ce numéro hilarant. Au moyen de différents extraits musicaux, il raconte une anecdote. À voir la réaction des gens, il aurait pu terminer sur une blague  vulgairement drôle. Mais c’est plutôt sur une note d’espoir et de grande générosité qu’il conclut la soirée, aux côtés de Stéphane Fallu, de jeunes résidents et d’employés de la Maison Stéphane Fallu. « Si tu as un rêve, va le chercher! », pour résumer son émouvant message.

Crédit photo: APLphotographie

Dessert

C’est aux côtés de son public qu’il prit la pose, prenant le temps d’écouter et d’encourager chaque personne venue à sa rencontre. Dave Gaudet est sensible, humain et généreux et oui, très drôle. Pour vous dilater la rate en compagnie de La Légende au grand cœur, visitez le www.davegaudet.com.

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email