Sortie DVD : Ne Zha

Le choix de son destin

© Well Go USA Entertaiment

Par : Martial Genest

Le film d’animation Ne Zha est disponible en combo Blu-ray et DVD depuis le 3 mars dernier, et c’est en plein le bon moment pour avoir quelques choix de plus dans sa bibliothèque de films.

Pour les amateurs qui se souviennent de Goldorak ou d’Albator, la progression de l’animation asiatique est aussi avancée et elle n’a rien à envier à Dreamworks ou à Pixar, l’animé très populaire devient de plus en plus accessible avec des films comme Ne Zha. L’une des difficultés pour plusieurs est la lecture des sous-titres pour ces films d’importation. Ne Zha est totalement traduit et seulement quelques écritures sont affichées sous forme de sous-titres.

Pour ce film, le tout débute avec une créature démoniaque qui est vaincue et son essence séparée en deux parties. L’une est son âme et l’autre, son essence démoniaque. Chacune des parties est transformée en perle et placée dans un lotus puis, protégée par un immortel. L’âme doit être transférée dans le corps d’un mortel étant jugée apte à une ascension parmi les dieux. De son coté, l’essence démoniaque est sous le sortilège qui, à la suite de son insertion dans un être vivant, verra celui-ci décéder à son troisième anniversaire.

Quoique le tout peut sembler un peu lourd pour un film d’animation, celui-ci n’est pas plus sombre qu’un autre film d’animation provenant des grands studios américains. Le message de celui-ci est très simple. Ce n’est pas parce que notre destin semble déjà établi qu’on ne peut changer celui-ci. Personne n’est vraiment ni méchant ou bon. Nos actions déterminent en bout de ligne qui nous sommes vraiment. Le thème de l’individu exclu et des parents surprotecteurs est présent et ce film démontre des élément très contemporains de notre société, ce qui rend le visionnement de celui-ci très facile. On oublie très vite que ce n’est pas un film fait par nos voisins du Sud. Le film est présentement traduit seulement en anglais.

Note : 3.5/5

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...