Soir de première pour Mado Lamotte

Son tout premier One Mado Show

Carl Coghlan-Goyette/Kharles studio

©Carl Coghlan-Goyette/MatTv.ca

Équipe de rédaction

Mardi dernier fut soir de première pour l’inénarrable Mado Lamotte, qui d’ailleurs a prouvé au fil des années qu’elle avait plus d’une corde à son arc. La preuve: la voici qui propose aujourd’hui un spectacle où le stand-up rencontre la variété, une occasion pour la flamboyante artiste de repousser ses limites et de montrer une nouvelle facette de son talent.

En formule stand-up seule sur scène en compagnie du pianiste Nicolas Burgess, Mado nous raconte, avec l’humour et la truculence qu’on lui connaît, l’histoire de sa vie, de ses débuts à aujourd’hui. Ses voyages, sa conception de la beauté, la technologie, les Français, la politique : les sujets qui inspirent cette bitch joyeuse sont aussi divertissants que diversifiés. Et question d’intégrer des éléments de cabaret dans son spectacle, l’exubérante Mado ponctue ses numéros de stand-up de quelques chansons et d’intermèdes musicaux. Pour créer ce nouveau spectacle, Mado s’est entourée d’une équipe de collaborateurs chevronnés, dont Justine Philie aux textes, Jean Belzil-Gascon à la mise en scène et Daniel Serrurier aux costumes.

Malgré plusieurs oublis au niveau de son texte en première partie et quelques blagues qui tombaient parfois un peu à plat, Mado a su nous faire rire de par son humour bitch, crue, vulgaire, flyée et très colorée. À noter que son adaptation de Madonna et des Spice Girls à la manière de Dalida fut notre “moment coup de coeur” de la soirée. Nous devons avouer que Mado est une raconteuse hors pair et unique en son genre, bref un livre ouvert très coloré.

Carl Coghlan-Goyette/Kharles studio

Le spectacle sera aussi présenté les 3 et 4 octobre à compter de 20 h au Gesù, à Montréal. Les billets (35 $, frais en sus) sont en vente à la billetterie du Gesù (1200, rue de Bleury) et par le réseau Admission (admission.com, 1 855 790 1245).

Vous pourriez aussi aimer...