Salon de l’Amour et de la Séduction

De sexe vanille à BDSM

2

© Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Par : Ariane Coutu-Perrault 

Le Salon de l’Amour et de la Séduction, qui se promène à travers le Canada, s’installait à la Place Bonaventure durant la fin de semaine du 19 janvier 2018. Le Salon de l’Amour et de la Séduction a comme but d’aborder tout ce qui est vu comme tabou dans la sexualité en partant du côté plus soft au côté plus hardcore. Il y a plusieurs exposants qui se spécialisent dans différentes facettes de la sexualité et vendent une panoplie de jeux, accessoires et gadgets sexuels. Pour les plus gênés, il y a également des exposants d’arts, de séances photo boudoir, d’écoles de pole dancing ou encore des stands de sucreries cochonnes.

21

Une section se consacre aux pratiques sadomasochistes et présente différentes techniques telles que le Shibari, jeu sexuel japonais qui consiste à attacher son partenaire dans les airs à l’aide de cordes. Il y a aussi quelques stands qui offrent aux visiteurs du Salon l’essai de pratiques plus courantes comme le spanking. Plusieurs séminaires sur la sexualité et les relations amoureuses sont donnés par une conseillère en sexualité et une psychologue. Plusieurs divertissements parmi des défilés, spectacles de burlesque, spectacles érotiques et artistiques sont prévus chaque jour. Une des prestations les plus loufoques est celle de l’artiste érotique Brent Ray Fraser qui peint avec son pénis. Une séance de signature avec l’actrice porno Alexis Texas est également à l’horaire.

20

Bien que ce salon soit une référence en matière d’éducation des différentes tendances sexuelles et érotiques, il reste pertinent de se demander en ces temps où les #Metoo sont dans l’air, si ce genre d’endroit fait la promotion des violences sexuelles. Bien que la sexualité soit abordée, de façon générale, d’un point de vue sensuel et respectueux, il aurait été approprié d’avoir quelques séances de sensibilisation et d’information sur le consentement.

Crédit photo : © Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...