un magazine web axé sur la culture d’ici

Robyn Ottolini à Soif de musique de Cowansville

À la découverte de Robyn Ottolini

robyn ottolini backstage
Crédit photo: Facebook de Robyn Ottolini

Par Marie Eve Archambault

Quelques minutes avant que 20h ne sonne, Robyn Ottolini a fait la connaissance du public Cowansvillois dans le cadre du festival Soif de musique. Arborant un chapeau de pêche avec de petits chats et un crop top, la chanteuse aux airs de gamine semblait très heureuse de performer au Québec.

Derrière chaque chanson se cache une histoire

robyn ottolini spectacle
Crédit photo: Facebook de Robyn Ottolini

À plusieurs reprises, la chanteuse ontarienne s’est entretenue avec son public pour expliquer les histoires derrière ses chansons.  Par exemple, elle a raconté ses problèmes à faire confiance aux autres. Elle s’est montrée totalement vulnérable et sensible lorsqu’elle racontait son histoire. Derrière son piano, elle a commencé à jouer les notes de Trust Issues.

Plus tard dans la soirée, elle s’est assise pour encore une fois raconter une histoire qui lui a inspirée la chanson Him problem. Son copain a décidé de la laisser pendant qu’elle devait se produire à un gros festival. Évidemment, comme toute rupture, s’en est suivi une grosse peine d’amour. Elle a finalement décidé de se venger d’une façon plutôt positive puisqu’un an jour pour jour, elle est remontée sur les planches de ce même festival afin de faire la première partie de Shania Twain! C’est le cas de le dire, les astres se sont alignés!

Dans cette lignée cocasse, Robyn Ottolino a joué la chanson Girl Next Door où elle nous racontait que lorsqu’elle aime, elle aime d’amour. La preuve, elle a demandé en mariage trois fois le même garçon. Les trois fois, il a refusé sa demande. Elle renchérit, le sourire aux lèvres, en disant que le jour où il ouvrira les yeux, elle sera là à l’attendre et elle lui dira oui.

Brin de nostalgie

robyn ottolini escaliers
Crédit photo: Facebook de Robyn Ottolini

Vers la fin du spectacle, la jeune chanteuse a raconté qu’elle a grandi avec les chansons country et rock des années 1990. Elle est aussi une grande fan du poste de Disney. Afin de mieux la connaître, elle a décidé de nous concocter un petit medley qui a su ravir la foule. Parmi les chansons que nous avons pu entendre se retrouvaient Best of both world d’Hannah Montana et All star de Smash Mouth.

Léa Jarry et Francis Degrandpré ont précédé la performance de Robyn Ottolini. Tous les deux ont fait un excellent travail. Léa Jarry a réussi à inviter les gens assis à se rapprocher de la scène tandis que Francis Degrandpré a mis le feu dans la cabane, comme on dit en bon québécois!

Vous pourriez aussi être intéressé par ces articles :

Clôture de Soif en Musique: Matt Lang met le feu aux planches

Festival Soif de musique

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email