Rick Pagano au Club Dix30

Une soirée endiablée avec des invités surprises!

© Auréa Gamboa /MatTv.ca

Par © Auréa Gamboa

La tournée de Rick Pagano s’arrêtait jeudi soir au Club Dix30 à Brossard. Les derniers mois ont été productifs pour l’auteur-compositeur-interprète qui a fait paraitre deux titres en décembre dernier Clone et Break respectivement en français et en anglais en plus de collaborer à l’écriture d’une chanson avec William Hennessey.  Il a également enchaîné l’enregistrement de diverses reprises dont I Still Haven’t Found What I’m Looking For de U2, la dernière à ce jour.  Mais c’est sur la scène que Rick Pagano s’éclate le plus et il nous en a fait la preuve encore une fois, hier soir. Une vraie bombe d’énergie, fougueux et passionné, il a débuté en force avec sa nouveauté Clone.   Les applaudissements ne se sont pas fait attendre.  Les cellulaires en mode enregistrement non plus.  Plusieurs personnes voulant immortaliser ces moments.

Il mentionnera à plusieurs reprises, son bonheur d’être sur scène.  Volubile, souvent drôle, il est aussi à l’écoute de son public.  Dès le début de la soirée, il va à la rencontre des gens se faufilant au balcon et ensuite au parterre, multipliant les sourires et les selfies au passage.  Il demande la collaboration du public pour certaines chansons et lorsque les gens sont un peu moins bons, il dira du tac au tac…“bon on va se contenter de ça“. Fou rire dans la salle! Il est certainement spontané, enjoué et charismatique, ce qui semble plaire à ses fans.  Il enchaine ses succès solos mais également des compositions de son défunt groupe Final State dont Wayn, une de ses chansons préférées, et titre tatoué sur les phalanges de sa main gauche.

C’est vers la fin du spectacle que les invités-surprises sont arrivés.  Tout d’abord Rafaëlle Roy, ancienne candidate de la Voix 7, a fait son apparition sous les applaudissements de la salle.  Il y avait une belle chimie entre les deux amis qui avouent s’aimer et se détester (un tout petit peu) tout à la fois et selon les moments. Ils ont interprété, entre autres, Someone You Loved de Lewis Capaldi, Rafaëlle s’étant installée au clavier. Ce fût un beau moment, magnifique version, leur voix se mariant parfaitement.

Et puis, au grand plaisir du public, Marc Dupré a fait une courte apparition mais fort appréciée.  Il y avait de l’électricité dans l’air, le public était très heureux et réceptif à l’écoute du mentor et de son protégé.  Encore une fois, une belle amitié et une riche complicité se dégage de ce duo.  A cet effet, Rick a remercié Marc chaleureusement pour tout ce qu’il avait fait pour lui, n’hésitant pas à le comparer non seulement à un frère mais aussi à un père très présent, très aidant.  Nul doute que ces invités ont été une valeur ajoutée au spectacle. Bref, une soirée endiablée mais aussi intime et pleine de rebondissement. Une mention spéciale également aux musiciens talentueux de Rick Pagano, ils font certainement partie du succès de cette tournée!

© Auréa Gamboa /MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...