un magazine web axé sur la culture d’ici

Monogrenade aux Francofolies

Électrique et planant

IMG_3090

©Véronyc Vachon/MatTv.ca

Équipe de Rédaction

C’est dans l’ambiance très intimiste du Gesù, accompagné d’un ensemble à cordes, que le groupe Monogrenade tentait l’expérience Composite vendredi dernier dans le cadre des Francofolies de Montréal. C’était le premier spectacle complet de la formation depuis la sortie de leur deuxième album paru plus tôt cette année. Rencontre entre indie rock atmosphérique et musique de chambre, Composite, dont la pièce-titre a ouvert le bal vendredi, est une proposition artistique émotive et cérébrale, électrique et planante à la fois.

IMG_3107

Tes yeux, Labyrinthe (avec Sofia Nolin) et Métropolis, avec la projection d’extraits du mythique film de Fritz Lang, ont été des moments forts de la soirée. Le groupe a aussi servi quelques classiques de son album Tantale, dont Ce soir et M’en aller. C’était sans contredit un spectacle attendu et le public a chaleureusement accueilli Monogrenade dont la dernière prestation aux Francofolies remontait à 2012. #FrancosMTL

Crédit photos ©Véronyc Vachon/MatTv.ca

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email