un magazine web axé sur la culture d’ici

Quoi de neuf au musée?

Du nouveau pour le temps doux

Piqutiapiit. Affiche officielle.

Par: Justine Millaire

Ce mois-ci, deux expositions sont à voir.

Stranger than Kindness : Nick Cave l’exposition

Stranger than Kindness. Vue de l’exposition

La Galerie de la maison du festival propose aux visiteurs de découvrir l’univers du musicien et artiste Nick Cave. L’artiste australien, qui est surtout connu pour être le chanteur du groupe rock Nick Cave and the Bad Seeds, est également poète, écrivain et scénariste. Cette exposition multidisciplinaire et multisensorielle se veut une plongée dans l’univers créatif et la vie personnelle de l’artiste. Réalisée en partenariat avec Nick Cave, Stranger than Kindness présente pas moins de 300 objets issus de sa collection personnelle.

En présentant les inspirations et les outils de création de l’artiste, le visiteur est invité à laisser sa propre imagination vagabonder dans cet univers. Cette exposition immersive sera présentée jusqu’au 7 août.

Piqutiapiit : Exposition de Niap

Piqutiapiit. Vue de l’exposition.

Le Musée McCord présente le résultat de cette édition de son programme d’artistes en résidence. Réalisé en partenariat avec le Conseil des Arts de Montréal, ce programme vise à laisser carte blanche à un/une artiste externe au musée pour créer une exposition à partir des vastes collections du musée centenaire, permettant ainsi un regard critique et conceptuel sur les collections.

L’artiste en résidence est Niap. L’artiste multidisciplinaire Inuit fusionne l’art traditionnel de sa culture à la modernité, reprenant les thèmes de son héritage ancestral à travers le prisme de l’art contemporain. Par sa démarche, Niap cherche à assurer la pérennité de l’art Inuit.

Son projet avec le Musée McCord, Piqutiapiit, met en valeur la riche collection textile du musée. Contrant l’idée préconçue selon laquelle la vie traditionnelle dans le nord n’était faite que de rudesse et de survie, Niap présente toute la richesse artistique des vêtements et objets Inuits, embellis par le travail des femmes.

Vêtement exposé dans l’exposition Piqutiapiit.

L’ingéniosité et la créativité de ses ancêtres l’interpellent : comment, avec si peu d’outils et de matériaux, arrivaient-elles à confectionner des objets et des vêtements durables qu’elles prenaient soin d’embellir, tout en accomplissant les nombreuses tâches qui leur incombaient afin de veiller au bien-être du groupe familial?

À travers ces objets et ces vêtements, le visiteur découvre une forme d’art dont la finesse et le raffinement ne peut que forcer le respect pour ce savoir-faire. L’exposition sera présentée jusqu’au 21 août.

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email