Piko parc : l’humour à découvrir

Une relève à voir avec le Laboratoire de l’humour

© Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Par : Maryse Phaneuf

Août, c’est normalement le mois du Festival de montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu et cela depuis 1984. Malheureusement, cette année, touché comme plusieurs par la crise de la COVID-19, les organisateurs ont su faire preuve de nouveauté et de créativité en mettant sur pied l’événement Piko parc en l’honneur de la montgolfière Piko. Ce festival réinventé est un événement très familial et on a su garder en avant-plan la thématique des montgolfières. Plusieurs thèmes sont abordés tels que le cinéma, la musique et la comédie.

Jeudi soir était la première soirée où l’on présentait le Laboratoire de l’humour. Vous vous demandez ce que c’est? Eh bien, cela permet aux humoristes de tester leurs nouvelles blagues et leur nouveau matériel. Quelques télécommandes ont même été fournies au public pour noter le degré de rires et les blagues faites tout au cours de la soirée.

Le site est accueillant et très bien fait. Nous sommes accueillis par deux montgolfières qui viennent rappeler le thème du festival. On y retrouve bien entendu la montgolfière Piko et celle de l’International des montgolfières. Devant nous, un écran géant a été installé sur des conteneurs géants pour reproduire l’ambiance « ciné-parc ». Pour que le spectacle commence, nous devons attendre la brunante. En attendant, sur place, il a un food truck afin de palier les fingales des festivaliers.

Pour débuter la soirée sur le coup de 20 h, un DJ nous a divertis et fait bouger en attendant le spectacle principal. Un animateur très rigolo était présent pour nous présenter les artistes tant attendus par le public. Le premier à monter sur scène et briser la glace a été Reda Saoui, un peu moins connu du public. Il a touché à quelques sujet tels que le racisme, les expressions françaises, le végétarisme, ainsi qu’un numéro très marquant sur la grammaire et celui sur la langue française.

A suivi Pascal Cameron, un homme et artiste intriguant, ce dernier a su faire rire abondamment la foule avec son humour bien à lui. Il a un humour un peu cru sur des sujets d’actualité qui nous touchent réellement. Ce qui est bien, c’est sa communication avec le public. Même avec la distanciation sociale, nous avions l’impression d’être dans une salle de spectacle intime.

Pour terminer la soirée, c’est à nul autre que l’humoriste Franky que le mandat a été confié. Wow! Quelle découverte! Son numéro dure environ une trentaine de minutes, mais cela passe beaucoup trop vite. Il débute son numéro en faisant référence à la COVID, qu’entre ses « jokes », il y a deux mètres! Ses blagues sont songées et réfléchies. D’un humour hors du commun, il se démarque avec son ton de voix un peu neutre. Il fait même un peu d’improvisation à la suite d’un petit problème avec le sifflet du train de la ville et il s’en est sorti plutôt à merveille. La partie jeux de mots est magique et très pensée, c’est un bijou pour nos oreilles. Je vous garantis un fort succès pour cet humoriste qui est à découvrir!

Crédit photo : © Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...