Parce ce qu’on aime Corneille

Corneille à Montréal :  retour là où tout a commencé… ou presque

©Laura Choquet/MatTv.ca

Par : Marie-Christine Jeanty

Parce qu’on aime, la tournée qui amène Corneille à Montréal, là où tout a commencé ou presque. C’est donc devant un public conquis d’avance que Corneille et son groupe ont entonné ces magnifiques mélodies d’hier et d’aujourd’hui. L’auteur-compositeur-interprète, dont le charme et le charisme sont indéniables, a offert une performance d’une grande générosité. Durant la première partie, il a enchaîné Le chant des cygnes, tirée de Parce qu’on aime, avant de revenir quelques années derrière avec Espoir en stéréo, Les sommets de nos vies, le sublime Le jour après la fin du monde, Des pères, des hommes et des frères et Les simples choses. Le public a craqué de nouveau lorsqu’il a enchaîné avec Tout le monde, chanson nominée à l’ADISQ cette année. Avec spontanéité, dès la dernière note de cette chanson, le public s’est levé pour une ovation qui a clairement touché l’artiste droit au cœur. Et que dire de ce segment avec cette ode aux jeunes parents : Manque de sommeil.

Au retour de l’entracte, une ambiance plus feutrée et intimiste régnait, on oubliait que l’Olympia était bondé. Corneille nous est alors apparu sur son tabouret, pour un segment acoustique, amorcé avec Comme un fils. Il ne manquait que les lighters (de nos jours remplacés par les lampes de poches de nos cellulaires) dans les airs pour ponctuer le moment de presque communion. Avec Seul au monde, la fébrilité du public était palpable. L’Olympia au complet s’est mis à l’entonner avec énergie. Une bonne partie du cabaret était debout lorsqu’il a chanté les premières notes de la magnifique Les marchands de rêve.

Durant Bon Dieu est une femme, Corneille a l’habitude de mettre au défi, dans chaque ville, les hommes de chanter telle une chorale. Montréal n’a pas fait exception. Cela a apporté une belle dose de fous rires. Ensuite, Corneille a  entonné ses classiques pour le plus grand plaisir de ce public montréalais très heureux de retrouver un de ces artistes fétiches. Le public montréalais, (composé en grande partie de fans de la 1re heure) chantait à tue-tête, dansait alors qu’il nous envoûtait avec les Ensemble, Toi et moi, Avec classe, Rêves de stars et Parce qu’on vient de loin.

C’est donc un Corneille en pleine possession de ses moyens, visiblement heureux d’être chez lui, qui était de passage à Montréal. Sa connexion avec le public montréalais est unique. Il lui a même offert deux chansons en rappel. Toutes les dates de la tournée Parce qu’on aime, de Corneille, sont sur son site Web (corneilleofficiel.com).

Crédit photo : © Laura Choquet/MatTv.ca

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...