un magazine web axé sur la culture d’ici

OSHEAGA 2022-Deuxième journée

Burna Boy et Future ont clôturé la journée en beauté!

Future - Osheaga 2022
Crédit photo : Auréa Gamboa

Par : Marie-Christine Jeanty

Samedi se déroulait la deuxième journée du très populaire festival Osheaga. Des sourires fendus jusqu’aux oreilles, des tenues recherchées et colorées, des applaudissements qui retentissent de toute part et de la musique à profusion. N’étant pas une habituée du Festival, au départ j’étais un peu étourdie mais rapidement je me suis laissée entraîner dans le tourbillon de bonheur que procure l’ambiance d’Osheaga. Dès mon arrivée, j’ai pris le temps de m’imprégner justement de cet ambiance en flânant d’une scène à l’autre et en visitant les différentes zones de détente. J’ai particulièrement apprécié la superbe Zone Apérol Spritz qui très instagrammable en plus des cocktails d’été.

Crédit photo Auréa Gamboa

Alors dans ma promenade croisée en attendant les grosses têtes d’affiche du soir, j’ai d’abord été charmée par Sampa the Great, une artiste hip-hop zambienne vivant en Australie. Je me suis dépêchée pour attraper les dernières chansons de Pierre Kwanders. Celui -ci nous fait toujours vibrer. Chantant et rappant en lingala, français, anglais, tshiluba et kikongo, il transcende les genres, notamment l’électronique, la pop et la rumba. J’ai continué dans une ambiance chaleureuse avec le son de Skiifall. Dans le paysage hip-hop québécois, la musique de Skiifall se distingue avec ses influences caribéennes.

Burna Boy Osheaga 2022
Crédit photo : Auréa Gamboa

L’artiste née à St-Vincent, est arrivée à Montréal très jeune, il a grandi à NDG. Sa carrière commence déjà à prendre son envol à l’international, un nom à surveiller. les amateurs de Hip-Hop ont aussi pu se régaler lors de la prestation de Freddie Gibbs, une figure importante du Gangsta Rap qui fait toujours preuve d’aisance et d’assurance lors de ses prestations.

Mitsky Osheaga 2022
Crédit photo : Auréa Gamboa

Pour clôturer mon après-midi, l’autrice-compositrice-interprète Mitski a envoûté les Festivaliers grâce à un mélange de puissance et de douceur sur scène. Théâtrale, mystique et éthérée, Mitski est seule dans sa catégorie. Finalement il était l’heure d’accueillir Burna Boy. Lorsque celui-ci monte sur la scène principale, le soleil se couche lentement et l’ambiance se transforme. Dès sa première chanson, Burna Boy transforme Osheaga en une véritable boîte de nuit à ciel ouvert, cela m’a rappelé des soirées en Haïti ou à Miami. Burna Boy est un artiste qui offre des performances solides à chaque fois, le public montréalais a été servi.

Faouzia Osheaga 2022
Crédit photo : Auréa Gamboa

« Montréal, ça fait un moment ! » s’est exclamé Future,  après être entré sur scène entre deux colonnes de feu tout en interprétant son couplet de Life’s Good, collaboration avec Drake. La tête d’affiche a interprété des morceaux de son nouvel album, I Never Liked You, mais n’a pas oublié celles + connues du public.  À l’écoute de Mask OffRelationshipWay 2 Sexy ou Bugatti, ses fans complétaient avec aisance les paroles lorsque la musique s’interrompait.Pyrotechnie et rap fougueux, c’était la recette parfaite pour permettre aux festivaliers de rentrer chez eux le sourire aux lèvres.  L’ambiance de la journée est demeurée agréable sans interruption. Dua Lipa se chargera de clore les festivités ce dimanche soir. Machine Gun Kelly, Glass Animals, Idles et Girl in Red font aussi partie des têtes d’affiche de cette troisième et dernière journée.

Crédit photos : Auréa Gamboa /Mattv

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email