un magazine web axé sur la culture d’ici

Osheaga 2016 – jour 2

Une deuxième journée parfaite!

IMG_7290

©Carolanne Lamontagne / MatTV.ca

Par : Carolanne Lamontagne

C’était le samedi 30 juillet dernier que se déroulait la deuxième journée du festival Osheaga de Montréal. Plusieurs artistes très connus ont fait vibrer l’île Sainte-Hélène de Montréal dès l’ouverture du festival. D’abord, Charlotte Cardin sur la Scène Verte qui est accueillie par une foule tardive, mais énergique. Par la suite, sur la Scène de la Vallée, les préparatifs pour le spectacle du groupe The Damn Truth se déroulent. De plus, Lee-La Baum, la chanteuse du groupe est passée distribuer des bâtons d’encens et des allumettes au public en leur demandant d’allumer le tout lors de leur prestation. Le groupe est très heureux d’être à Osheaga et le mentionne avec fierté. Leur prestation fut énergique et odorante! Le festival se poursuit ensuite avec Coleman Hell sur la Scène Verte. Le public est au rendez-vous plus de 30 minutes avant le spectacle, et la tension se fait sentir. Les fans du groupe sont présents et ont très hâte de voir la prestation. C’est en habit or et noir, des lunettes soleil rondes et des bijoux que Coleman Hell fait son apparition sur scène. Il court, danse et saute partout sur la scène. Bien sûr, d’autres groupes jouaient en simultané sur les autres scènes, la Scène de la Rivière ou la Scène de la Montagne, comme les groupes Night Riots et Misterwives ou encore Noé sur la Scène des Arbres, Jahkoy sur la Scène Piknic Électronik, et bien d’autres!

IMG_8055

©Carolanne Lamontagne / MatTV.ca

Un des artistes très attendus sur l’une des grandes scènes principales fut Daughter. Le foule était impatiente de le voir jouer et a démontré un énorme enthousiasme tout au long du spectacle. Le groupe The Barr Brothers suivait juste après sur la scène voisine et a pris place assez rapidement avec une scène remplie d’instruments originaux et un très vaste public. Ensuite c’est au tour de Kurt Vile & The Violators de prendre place sur la Scène de la Montagne avec un public aussi très impatient de les voir. Un des artistes les plus attendus du festival est Bastille. C’est avec une foule gigantesque qu’il fera son entrée sur scène. Le public chante les paroles avec fierté et bouge beaucoup. Bastille, quant à lui, offre ses plus grands succès dont Bad Blood, Things We Lost in The Fire, Of the Night ou encore Pompeii.

IMG_7710

©Carolanne Lamontagne / MatTV.ca

La vedette de cette dernière journée était effectivement la populaire Lana Del Rey. La foule en délire était présente pour son spectacle plus de deux heures à l’avance pour être certaine d’être le plus près d’elle possible, car chaque fan sait qu’elle descend toujours voir son public et prend des selfies avec les gens aux abords des clôtures. Ce fut la folie totale lorsque des gens essayaient de se rendre plus près de la scène en coupant dans la foule. Il n’y avait aucune place pour bouger. À l’arrivée de Lana Del Rey sur scène, l’hystérie du public est palpable. C’est avec ses succès les plus connus comme Cola, Cruel World, Chelsea Hotel #2, Blue Jeans et biens d’autres, qu’elle fournira un spectacle envoûtant et fidèle à son habitude. Le public ne se gêne pas pour participer et chanter toutes les chansons. Les feux d’artifice de La Ronde ont aussi fait de ce dernier spectacle une réussite.

IMG_8120

©Carolanne Lamontagne / MatTV.ca

 

Crédit photo : ©Carolanne Lamontagne / MatTV.ca

Texte révisé par : Annie Simard

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email