Omnivore World Tour

L’Omnivorious Party et un Maudit Souper

IMG_5316

©Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

Par Ariane Simard-Picard

Cette semaine, nous avons eu la chance de découvrir quelques activités de l’Omnivore World Tour qui a eu lieu du 21 au 25 Août  à Montréal. Samedi le 22, nous avons été invités au Party Omnivorious à la Société des arts technologiques. Le concept consistait en une immense dégustation de mets concoctés par des jeunes chefs et pâtissiers montréalais. Il y avait également un DJ pour animer la soirée. Les chefs étaient en feu, tous passionnés par leur métier et par ce qu’ils avaient à nous offrir. Malheureusement, déjà 1h30 après le début de la soirée, beaucoup d’entre eux étaient en rupture de stock.

Lundi, c’est en profitant d’une soirée chaude au Labo Culinaire que je suis allée déguster le menu suggéré par Michelle Marek et Todd Perrin, tous les deux de St-John’s, Terre-Neuve.

IMG_5343

Comme vous pouvez vous en douter, la mer était au menu. Présent dans quatre des six services sous une formule inusitée, l’amuse-bouche était le seul service plus conservateur constitué d’un morceau de thon poêlé au beurre, mais demeure une valeur sûre qui fut bien exécutée.

Les chefs ont fait découvrir des produits de la mer typiques dans les cuisines de nos provinces maritimes. En premier service, la pétoncle séchée. Servie dans une chaudrée de maïs, piment pardon et courgette, elle était succulente et bien dosée avec le délicieux parfum du maïs frais. Ensuite, une salade avec un ceviche de joue de morue servie avec verdure de chez Birri, tomate cerise, carotte, radis, herbes. C’était tout simplement divin, avec la présence de l’acidité du citron pour le ceviche que l’on retrouvait dans tous le plat.

Le plat de poisson était un boudin blanc de morue, langue de morue, haricots blanc, haricots verts et céleri-rave. La langue de morue était délicieuse, fondait dans la bouche et constituait le joyau de ce service. Le citron se retrouvait également à l’honneur dans cette assiette, tout le plat était bien dosé.

IMG_5236

Pour le service de la viande, le barbecue était de mise. Longe de porc cuite à la perfection, radicchio, pêche saturne et sauce gastrique. Les radicchios grillés furent ma seconde découverte. Ils étaient marinés dans une vinaigrette enlevant l’amertume et ajoutant une petite touche de sucré. La pêche faisait revivre les papilles avec ses saveurs prononcées.

La table des gâteaux était bien bonne, j’ai goûté le Sour cherry and bourbon triffle, le chocolate caramel et le lemony lemon square. Le Sour cherry et le lemony lemon square furent mes coups de cœur.

Les accords mets vins de la sommelière étaient parfaits. L’accord fait avec la salade de ceviche de joue de morue, accompagné d’un riesling Bihl de Jean-Pierre Frick fut mon mariage préféré.

Au final, j’ai trouvé que l’ensemble du menu était authentique, et bien exécuté. De nos jours, les chefs ont tendance à mettre trop d’ingrédients, et on s’éloigne des bases. La cuisine des chefs Michelle Marek et Todd Perrin, au contraire, fut exécutée avec respect envers les aliments, avait de bon dosage, bref on sentait Les Maritimes dans l’assiette.

 

Crédit photo: ©Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...