un magazine web axé sur la culture d’ici

Noël une tradition en chanson

Pour bien lancer le temps des Fêtes…

Crédit photo : Lise Breton

Par : Annie Simard

En cette veille de première tempête hivernale à Québec, quoi de mieux que d’aller voir un spectacle de Noël… Ce fut un bonheur d’assister à Noël une tradition en chanson le 5 décembre dernier. La Salle Albert-Rousseau était pleine. À la sortie, quatre gros autobus attendaient des gens s’étant possiblement déplacés de l’extérieur pour être présents.

Dès le départ, les six chanteurs, Luce Dufaut, Annie Blanchard, Laurence Jalbert, Maxime Landry, Paul Daraîche et Nicolas Pellerin, sont sur la scène pour entamer Père Noël arrive ce soir. Par la suite, chacun fait une présence. Que ce soit Danser autour du vert sapin, Blue Christmas, Hallelujah de Leonard Cohen qu’a interprétée merveilleusement bien Luce Dufaut, en nous mentionnant que c’est une chanson qui se prête à toute occasion.

Sur scène, ils jasent les six et se racontent leur Noël d’antan, où s’entassaient les « capots » de fourrure sur les lits en Acadie, tout comme au Québec. Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs ont interprété deux chansons à répondre. Puis Paul Daraîche nous a offert Le sentier de neige des Classels, qu’il interprétait déjà quand il était tout jeune.

Crédit photo : Lise Breton

Laurence Jalbert, Annie Blanchard et Maxime Landry ont chanté Have yourself a merry little Christmas, une chanson sur l’amitié, en nous rappelant celle qui existe entre eux.

Nos six chanteurs nous ont ensuite offert Happy Xmas (War is over) de John Lennon et Yoko Ono. Nous avons eu droit également à des chansons du jour de l’An telles que Dans nos vieilles maisons et Dans un petit coin noir avec la cuisinière!

Ils nous ont également présenté un medley de chansons qu’ils ont déjà interprétées, entrecoupé de chansons de Noël. Luce Dufault nous a offert Quand les hommes vivront d’amour, Laurence Jalbert Au nom de la raison, Paul Daraîche Perce les nuages, Maxime Landry Si Dieu existe et Annie Blanchard Évangéline. Je ne peux passer sous silence le Minuit chrétien qui a valu une ovation à Maxime Landry.

Le groupe fait également un beau clin d’œil à Michel Louvain qui aurait dû faire partie de cette tournée. On l’entend chanter Y’a une étoile pour vous.

Sur scène, ils sont sept musiciens dirigés par Jacques Roy en plus des six chanteurs. Le décor est enchanteur avec ses sapins illuminés, des poinsettias disposés sur la scène ainsi qu’un faux tapis de neige.

La tournée se poursuit jusqu’au 23 décembre. Pour connaître les dates et endroits, consultez ce site Internet.

Crédit photo de la une : Roy-Turner

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email