un magazine web axé sur la culture d’ici

Mike Ward, en route vers un record Guiness

Centre Brag au Centre Bell

Mike Ward sous écoute
Crédit photo : Facebook officiel

Par : 

C’est hier soir au Centre Bell, devant plus de 21 000 personnes, que Mike Ward présentait son podcast Sous Écoute, débuté il y a plus d’une dizaine d’années. L’événement tant attendu, s’apprêtait à être homologué comme étant le balado enregistré devant le plus grand auditoire. Et comment s’est déroulée cette grande soirée ? Voici un aperçu.

C’est toute une ambiance qui régnait en arrivant aux abords du Centre Bell, vendredi soir dernier. Des policiers aux coins des rue, intersections barrées pour l’occasion, des milliers de gens faisant la file, effluves rappelant les récoltes du printemps, la table était mise pour la soirée de Mike Ward. Toute cette foule venue communier à l’unisson, au rythme des blagues de deux épisodes de podcast, coanimés par son grand complice, Jean-Thomas Jobin. Le public a eu le plaisir de voir Erich Preach, en pleine forme, en première partie, puis Pépé (accompagné de sa douce) et sa guitare, toujours aussi dynamique.

Mike Ward Juste pour rire
Crédit photo : Facebook officiel

Les invités, Christine Morency et Les Denis Drolet, dans un premier temps, ainsi que Martin Matte, Marie-Lyne Joncas et Stéphane Rousseau, par la suite, sont tous des habitués de Sous Écoute, ce qui a comblé les fans lorsqu’ils furent annoncés. Applaudissements nourris, multiples éclats de rires, cris et sifflements confirmaient le bonheur des gens présents. Les épisodes furent remplis de moments uniques, hilarants, et inattendus, comme les petites visites de Jerr Alain, Julien Bernatchez et Stéphane Fallu, tous très appréciés des fidèles de Sous Écoute. Mike souhaitait respecter ses habitudes, et donc, à la demande d’une spectatrice, le réalisateur Yan Thériault, avec qui il échange lors des enregistrements réguliers, a ajouté son grain de sel.

Sous écoute Mike Ward
Crédit photo : Facebook officiel

Se retrouver au Centre Bell, plutôt qu’au Bordel, n’a pas changé la dynamique. Le même Mike, authentique, drôle, généreux, intègre, qui, même s’il s’est vu remettre une ceinture, rappelant ses grandes réalisations et sacrifices des dernières années, conclut en remerciant chaleureusement le public et sa gang, celle avec qui il travaille au quotidien et à qui il a fait vivre tout un trip, le temps d’une soirée.

Pour voir ou revoir, le résultat de cette mémorable soirée, sachez que les épisodes seront disponibles sur Patreon, dans environ un mois, et sur toutes les plateformes éventuellement.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Juste pour rire présente le Gala de Phil Roy et Roxane Bruneau

Le Gala JPR de Richardson Zéphir et Eddy King

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email