Maxime McGraw lance Changer d’air

Un deuxième opus très attendu

IMG_2050

 ©Véronyc Vachon/MatTv.ca

Par Mélissa Thibodeau

C’est dans une ambiance tout à fait décontractée que l’artiste acadien Maxime McGraw a lancé son second album, Changer d’air, mercredi soir au Cabaret Lion d’Or. Cet opus fait belle suite à Maxime McGraw, lancé en 2013 et qui lui avait mérité le prix du premier album s’était le plus illustré sur les ondes radio, remis par l’ADISQ. Une centaine de fans et d’amis, dont des anciens et actuels participants de Star Académie et de La Voix, s’étaient alors rassemblés au Lion d’or d’afin appuyer cet artiste de la relève.

Son ami Wilfred Lebouthillier l’a tout d’abord présenté sur scène. Maxime McGraw était visiblement très heureux de pouvoir présenter ce nouveau « bébé bien en santé » à un public qui a bien apprécié la sortie de ce jeune homme de 27 ans.

IMG_2070

Accompagné de musiciens solides, dont le réalisateur de l’album, Ian Kelly, qui jouait de la basse sur scène pour la toute première fois, Maxime a présenté quatre chansons aux airs pop-rock accrocheurs dont l’extrait-titre, Parfait, Plus la route est longue et Naufrage. Cette dernière pièce a d’ailleurs particulièrement attiré une réaction positive de la salle.

Comme le titre l’indique, Changer d’air démontre un point tournant dans la carrière de ce jeune homme qui habite toujours Tracadie-Sheila, au Nouveau-Brunswick. Il s’est entouré d’auteurs solides et d’un réalisateur, Ian Kelly, qui partageait son désir d’expérimentation musicale.

IMG_2036

Plusieurs gens présents ont d’ailleurs commenté à quel point Maxime avait gagné de l’aisance sur scène depuis ses premières sorties. Maxime a d’ailleurs avoué après le lancement que la réaction du public allait au-delà de ses attentes et que ça lui faisait chaud au coeur et qu’il sentait qu’il était décidément sur la bonne voie au niveau de sa carrière.

Ce dernier sera bien occupé au cours des prochains mois alors que des dates de spectacles ne cessent de s’ajouter au calendrier. Pour se tenir au courant, il suffit de visiter son site web.

Crédit photo: ©Véronyc Vachon

Vous pourriez aussi aimer...