#MatPlusUltra : Werewolf The Apocalypse Earthblood

Changer de peau 

©Cyanide

Par : Martial Genest

Pour les amateurs du World of Darkness de la maison d’édition White Wolf, la création d’un jeu vidéo sur les loups-garous était la bienvenue, puisque Vampire The Mascarade Bloodlines 2 après avoir été repoussé, est toujours sans date de lancement officielle.

C’est donc dans cette optique que je me suis lancé dans Werewolf The Apocalypse Earthblood du studio Cyanide. Le jeu de rôles d’origine plaçait le joueur dans la peau de l’une de ces créatures terrifiantes aux pouvoirs surhumains. L’univers de World of Darkness est bien sur très sombre et très violent, il est difficile de se l’imaginer autrement alors que l’on élimine nos ennemis à coups de griffes énormes et acérées. Quoique l’approche par la force combiné aux pouvoirs était possible, le jeu était balancé par les lois qui dictaient les lignes de conduite des joueurs. Dans Werewolf the Apocalypse Earthblood, pour le joueur régulier, il s’agit tout simplement d’un jeu de rôles et d’action, dans lequel celui-ci incarne un loup-garou. Pour les connaisseurs de Werewolf the Apocalypse, le jeu vidéo offre que très peu d’éléments du jeu duquel il est inspiré. Il y a certainement la possibilité de se transformer en loup, prendre la forme humaine ou pourquoi ne pas prendre la forme garou, cette créature si terrifiante. Cahal est tout simplement une vilaine brute sanguinaire qui a autant de profondeur émotionnelle qu’un poteau électrique.

Quoique ces choix soient attrayants, il en demeure pas moins que l’univers de World of Darkness et Werewolf the Apocalypse est beaucoup plus complexe et ce jeu a un manque flagrant d’explication pour les néophytes du Monde des Ténèbres, contrairement au jeu Vampire Bloodlines celui-ci vous donnait une explication du monde vampirique et des règles qui y règnent. Un autre manque du jeu est la création de son personnage, au fait il n’y a aucun choix, pour les fins de l’histoire vous jouer ce personnage, cela ressemble étrangement à ce qui se produit lorsqu’on se joint à un groupe déjà établi. Ce jeu avait accès à une quantité énorme de contenu pour en faire une excellente histoire, mais il ressemble plus à un jeu complété dans les délais, pour respecter les ententes d’utilisation de la licence, bien plus que pour donner la chance aux joueurs de découvrir l’univers complexe dans lequel les événements se produisent. Il ressemble fortement plus à un vulgaire jeu d’attaques furtives et honnêtement il manque de mordant.

Les tests furent effectués sur les consoles Ps4 et PS5, la nouvelle génération ne donne aucun avantage, la qualité des images et des détails ne donne aucune raison de faire l’installation de ce jeu sur votre nouvelle console. Le jeu est disponible depuis le 4 février dernier sur Playstation 4, Playstation 5, Xbox One, Xbox Series et PC.

Note: 3.5/10

Vous pourriez aussi aimer...