#MatPlusUltra: MEGA MIGS 2019

L’union fait la force

© Martial Genest/MatTv.ca

Par : Martial Genest

Pour la première année le MEGA et le MIGS étaient jumelés. C’était au Grand Quai du Port de Montréal que la Coop de la Guilde et l’Alliance numérique joignaient les deux conventions sous un seul toit.

Les 16 et 17 novembre se tenait le MEGA, une grande fête du jeu vidéo ouvert au grand public et rien n’est laissé de côté pour attirer l’attention des gens vers leurs produits, Ubisoft avait fait la mise avec son jeu Assassin’s Creed Odyssey et plusieurs jars de friandises, car rien de mieux qu’un peu de sucre pour jouer un peu plus. Pour jouer plus longtemps certains se penchent du côté de la caféine et Ludia répondait bien à cette demande avec l’offre d’un bon expresso.

Certains offraient des autocollants, d’autres des balles pour déstresser, mais selon moi la palme du meilleur souvenir va sans aucun doute à Outermind pour les peluches des personnages du jeu Pewdiepie Pixelings. Eh oui ! il y a fait une machine d’arcade grue dans lequel il vous était possible de prendre la peluche de votre choix, après vos tentatives, ils ne vous laissaient pas quitter bredouille, car il était possible de prendre une cachée dans un oeuf et d’ouvrir la fermeture éclair pour découvrir lequel on obtenait.

Electronic Arts de son côté présentait Apex Legend, et le jeu fraichement sortie Star Wars Jedi Fallen Order. Pour Gearbox, Borderland était à l’honneur, Borderland III et pour les amateurs de VR il était possible de faire l’essai de Borderland II VR. Beenox pour leur part offrait la possibilité de deux créations associées à Activision, c’est-à-dire Call of Duty Modern Warfare et CrashTeam Racing Nitro Fueled. Le Studio indépendant Panache offrait la possibilité de faire l’essai de Ancestors: The Humankind Odyssey sur Xbox One, ce avant même la parution du jeu sur console. Le jeu qui a retenu mon attention est Lemnisgate de Ratloop Games Canada, à première vue, il semble comme un autre jeu de tir, mais quand on découvre que nous avons 25 secondes pour faire nos actions et puis ce sera le tour de notre adversaire, puis les deux séries d’actions seront jumelées pour faire une seul session de 25 secondes, donc si je le désir lors de mon prochain tour, je peux utiliser mon temps pour nuire aux actions de mon adversaire et ce à tour de rôle. jusqu’à ce que chaque côté ait joué ses 7 personnages.

Le jeu vidéo est une business qui rapporte des millions de dollars, il est donc normal de voir la présence des grands et petits médias d’ici et d’ailleurs. RDS avait des commentateurs pour la diffusions de match de eSports et j’ai même croisé la productrice Cecilia Bona de MalditosNerds.com de Buenos Aires en Argentine. Quoique le talent présent au MEGA MIGS 19 est surtout local, il attire tout de même le regard mondial.

Plusieurs instituons tel qu’ISART et des universités de différentes régions du Québec offrant des programmes dans le domaine du jeu et de l’animation était sur place, donnant ainsi la chance aux jeunes voulant se lancer dans le milieu de faire un choix, et ils sont tous très bon pour avoir eu la chance de voir certaines de ces institutions prendre part au concours d’Ubisoft Éducation.

Deux autres forces ont uni leurs efforts pour l’occasion, le studio montréalais Red Barrel et la microbrasserie shawiniganaise, Le Trou du Diable avaient l’honneur de présenté pour le MEGA MIGS 19, une bière de type stout Outlast Adeptus Tenebris. Lors de ma visite il n’était pas possible de s’en procurer, mais la microbrasserie confirme par sa page Facebook qu’il y aura une quantité limité de disponible sur le marché.

Pour le MIGS19, celui-ci est plus axé sur les gens qui oeuvrent dans cette industrie et il aura lieu dans le même endroit les 18 et 19 novembre.

Crédit photo : Martial Genest/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...