un magazine web axé sur la culture d’ici

#MatPlusUltra : Far Cry 6

Affronter une autre dictature

© Ubisoft

Par : Martial Genest

Disponible depuis le 8 octobre dernier, le jeu Far Cry 6 est un véritable retour aux sources pour ce nouvel opus de la série de jeux Far Cry d’Ubisoft. Malgré le retard du jeu pour sa sortie, l’attente est appréciable.

Le visage bien connu de Giancarlo Esposito pour faire la représentation d’Anton Castillo, El Presidente de Yara, petit archipel dans lequel l’utilisation de deux négatifs donne un positif. En arrosant les feuilles de tabac d’une substance rouge et cancérigène, ce petit pays a créé un excellent remède contre le cancer, le seul problème est que les travailleurs qui sont en contact avec le produit à l’état brut meurent rapidement. Donc, le recrutement de remplacement peut être quelque peu brutal, sinon mortel. Personne ne peut quitter l’île, car il y a un barrage marin prévenant les récalcitrants de fuir. À la suite d’une tentative infructueuse, vous serez portés à l’évidence que votre liberté passe par la révolution.

Comme les autres jeux de la série, l’accumulation et la recherche de ressources sont des éléments importants de votre survie et du développement de meilleures armes, de meilleurs véhicules et pour bâtir des structures à vos campements pour fournir d’autres ressources. La chasse et la pêche sont aussi d’autres façons d’obtenir les composants requis pour l’avancement de votre équipement. Le jeu comporte plusieurs animaux au tempérament agressif et ceux-ci vous attaqueront rapidement. Pour cet opus, les jumelles sont remplacées par le téléphone cellulaire, donc l’utilisation de sa caméra servira pour planifier votre attaque, mais aussi pour prendre des photos dans certaines missions.

Tout comme il semble être la nouvelle norme pour les jeux d’Ubisoft, il est possible de choisir d’être dans la peau de Dani Rojas, et ce, qu’il soit un homme ou qu’elle soit une femme, le tout est seulement cosmétique, car il n’y a aucun impact sur la mécanique du jeu. Donc, tout comme pour Assassin’s Creed Valhalla, le nom est le même et seule l’apparence est différente.

Est-ce que le jeu a des failles? Bien sûr. Lors des sessions d’évaluation, j’ai rencontré certaines problématiques. Durant une mission, on doit nourrir un pélican, avant que celui-ci s’envole, il faut le suivre pour trouver un trésor caché. Lors d’un des arrêts, le pélican se trouve dans un gazebo, s’il y est nourri alors qu’il est dans celui-ci, il s’envole dans le plafond et tourne en rond sans arrêt ne permettant pas de compléter la mission. Une autre instance est lors d’une cinématographique, à la suite d’une mission, seul mon téléphone est visible. Un élément qui est plus difficile à comprendre est qu’il est possible de monter sur le toit de certaines maisons, alors qu’avec d’autres de la même hauteur, ça ne fonctionne pas. Même problème avec les clôtures, il est possible de sauter par-dessus certaines, mais d’autres, non. Ce qui donne pour effet que le jeu à monde ouvert force le joueur à prendre certains chemins.

La copie d’évaluation fut une gracieuseté d’Ubisoft, le jeu fut testé sur les consoles PS5 et PS4. Celui-ci est disponible sur PC, Xbox One, Xbox Series X|S, Playstation 4 et Playstation 5. Si comme moi, vous avez aimé Far Cry 4, celui-ci offre plusieurs similitudes. Quoique le jeu ne soit pas parfait, l’histoire et sa narration sont bien montées et l’ajout des animaux de compagnie ayant différentes habiletés ajoutent au charme de ce jeu et fait grandement oublié Far Cry New Dawn.

Note : 8/10

Texte révisé par : Johanne Mathieu

 

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email