#MatPlusUltra : Castlevania

Une faim non assouvie

screen shot 2017-07-13 at 14015 pm

© Netflix

Par : Martial Genest

Le 7 juillet dernier, le populaire jeu de Konami était enfin diffusé sur Netflix sous la forme d’un dessin animé. Celui-ci est pour adultes, car l’horreur et la violence est omniprésente.

Basé sur le jeu de 1989 Castlevania III : Dracula’s Curse, le dessin animé relate les aventures de Trevor Belmont, le dernier membre de la ligné des chasseurs de monstres maintenant déchue. C’est avec l’aide de la magicienne Sypha Belnades et de Alucard, fils de Dracula, qu’ils combattrons les forces de Vlad Dracula Tepes. Cette nouvelle série est très courte, elle comporte seulement 4 épisodes, mais elle a de bonnes chances de vous laisser sur votre faim. Par chance, au moment d’écrire ces quelque lignes une nouvelle saison de 8 épisodes fut confirmée. Cependant, la première saison ayant plus l’apparence d’un pilote que d’une première saison, il pourrait être difficile d’y prendre goût.

Avec des artistes connus prêtant leurs voix tel que Graham Mc Tavish pour Dracula, James Callis pour Alucard aussi connu sous le nom de Adrian Tepes, fils de de Dracula et Lisa Tepes. Il est facile de se faire charmer, car ces acteurs donne une profondeur aux personnages. Je suis personnellement resté sur ma faim. À peine étais-je assis dans mon fauteuil que la saison 1 était déjà terminée. L’attente fut longue pour la première et elle a quasiment passée inaperçue, il me reste donc à prendre mon mal en patience et espérer que les autres séries sauront me maintenir jusqu’à l’arrivée de la seconde. L’adaptation du jeu vidéo est tout de même bien et respectueuse de l’historique.

Si vous aimez les dessins animés de type Japanimation et les films d’horreur et que le sang ne vous fait pas peur, donnez une chance à cette série et puisqu’elle est courte et qu’il vous sera possible de vous faire une idée très rapidement. Pas besoin d’avoir joué au jeu pour apprécier!

Texte révisé  par : Cloé Lavoie

Vous pourriez aussi aimer...