un magazine web axé sur la culture d’ici

Lynda Lemay renoue avec son public aux Francos

Magnifiques retrouvailles avec le public Montréalais

Crédit photo : Gabriel Talbot

Par : Marie-Christine Jeanty

En ce premier jour de l’édition 2022 des Francos, Lynda Lemay a finalement pu retrouver le public montréalais. Elle était dans une forme splendide lors de ces retrouvailles tant attendues pour le plus grand plaisir d’un public déjà conquis, il faut le dire. La longue attente, elle-même avouait ne pas se rappeler de la dernière fois qu’elle a joué dans une salle à Montréal, a vraiment valu la peine. Rapidement on replonge dans son univers avec Le Monde, où l’optimisme prend le dessus sur le reste.

Lynda Lemay était en toute simplicité,  accompagnée de son complice, Claude Pineault, qui alterne entre piano, guitare acoustique et guitare électrique. Il y a eu un bel enchaînement d’extraits des albums sortis récemment, dans le cadre de son projet de onze albums de onze chansons en 1111 jours. Ce qui est devenue une tradition en tournée, les demandes spéciales sur les Réseaux Sociaux, a ponctué la soirée donnant droit parfois à des moments très émouvants comme cette demande de Francine, qui a récemment perdu sa jumelle, en lui chantant un extrait de Jumelle, une chanson de 2010. Il faut souligner aussi, Mon drame, qui parle de la transidentité et dont elle offre  (en duo) une version différente sur chacun des albums de son projet, vendredi, nous avons eu droit à une version inédite..

Lynda Lemay aux Francos de Montréal 2022
Crédit photo : Gabriel Talbot

L’humour est aussi une des forces de Lynda Lemay et ça se perçoit dans certaines chansons comme Moi les prénoms et bien à propos avec le nombre de Français dans la salle,  Les maudits Français étaient aussi au programme. Aller à un spectacle de Lynda Lemay, c’est se dire wow quel talent mais aussi quelle humanité. Ses chansons sont universelles et nous accompagnent à travers nos émotions et notre quotidien.  Lynda Lemay nous ramène à ce qui a de plus beau même dans la douleur.

Crédit photo : Gabriel Talbot

Ces articles pourraient vous intéresser :

Miro aux Francos de Montréal

Koriass aux Francos de Montréal devant une foule immense!

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email