Lunou Zucchini : Un champ de possibilités devant elle

Entrevue avec Lunou Zucchini

© photo officielle

Par : Marie Eve Archambault

Le 2 mai dernier était le jour de la grande finale de Star Académie. C’est le public qui avait le sort des deux candidats entre les mains. Même si Lunou Zucchini n’est pas sortie vainqueure de cette compétition, elle n’en retire que du positif. Une pluie de possibilité s’offre à elle à la suite de sa sortie de l’émission. MatTv s’est entretenu avec elle au lendemain de sa sortie de l’Académie.

Comment tu te sens après la soirée de dimanche? 

Je me sens très bien. Je me sens sur un nuage. Je ne réalise pas trop ce qui se passe. Je suis vraiment comblée et je suis déjà nostalgique de ces 12 semaines.

Dis-moi, qu’est-ce que cela t’a fait de retrouver les 14 Académiciens cette semaine?

Oh my god! Tellement de bien! C’était la dose d’amour et d’énergie dont j’avais besoin! À la fin, on commence à être un peu plus fatigués et ça se ressent dans le corps et tout. Et là, de les revoir arriver à la maison, c’était tellement tellement trippant. Et en plus, de nous entendre faire des choeurs à 15, c’était dense. C’était de très beaux moments.

Tu étais une candidate qui avait de la difficulté à trouver la chanson que tu allais interpréter. Qu’est-ce que tu trouvais difficile là-dedans?

Tout! Avec moi, c’est toujours ça. Donne-moi un questionnaire où on te demande quelle chansons représente ça pour toi, c’est comme si je me sens mal pour les autres chansons. Je pense à une chanson et je me dis: « Ah non, il y en a d’autres! » Il y en a toujours une que j’oublie. Ce n’est pas parce que je suis difficile. Il y a pleins de chansons que je trouve belles. Je ne sais pas. Je suis toujours hésitante. Ça toujours été comme ça. À l’école aussi j’étais comme ça. C’est compliqué dans ma tête. (rires)

Ton choix s’est arrêté sur Vole. Pourquoi cette chanson-là finalement?

C’est une chanson qui traînait depuis longtemps dans ma liste de chansons que j’avais envie de faire dans le contexte de Star Académie. Je l’avais prévu en audition au début, mais on dirait qu’à chaque fois que j’étais en évaluation, les professeurs me demandaient qu’est-ce que j’allais faire. Je disais Vole? Non, pas Vole. Je la mettais à part et je ne sais pas pourquoi. J’en prenais une autre. Et là, je me suis dit: « Crime, elle revient à chaque semaine. Peut-être que je pourrais faire ça. » Finalement, je m’enlignais pour Je voudrais voir New York. Et puis lors de mon cours avec Lara, elle m’a dit: « Tu sais, on avait parlé de Vole. Est-ce qu’on peut l’essayer? » J’en ai fait un petit bout et finalement, je l’ai senti et elle aussi. Je lui ai dit que j’allais prendre le temps d’y réfléchir. J’ai réfléchi beaucoup trop longtemps. J’ai gardé Greg à l’Académie beaucoup trop longtemps. Finalement, j’ai pris Vole. (rires)

Tu as appris cette semaine que tu iras jouer dans l’émission Chaos. Comment prends-tu ce cadeau-là?

Vraiment bien! Je suis contente de faire une apparition dans la série! J’ai hâte de voir ça va être quoi! On est comme coupé de tout alors je ne sais pas elle parle de quoi cette série, mais je sais qu’il y a un bout musical et tout. Je suis vraiment intéressée. Je suis vraiment flattée qu’on ait pensé à moi pour faire une petite apparition là-dedans.

Dans une quotidienne, tu disais être indécise de la voie que tu allais prendre après Star Académie. Est-ce que c’est plus clair maintenant?

Pas du tout! (rires) C’est flou, mais je pense que je l’accueille mieux qu’au début. Je me disais que j’allais faire Star Académie et je vais trouver ce que j’ai envie de faire. Je vais trouver LA chose que j’ai envie de faire. Je sors de Star Académie avec un chemin, en fait, plus large! J’ai envie de faire pleins d’affaires, mais je l’accueille et je me dis: « Parfait! Ça sera ça! Ça sera pleins d’affaires. Ça sera différent, je vais peut-être même changer de voie, et c’est bien parfait! J’ai envie de faire tout pleins de trucs alors pourquoi je m’arrêterais pour faire une seule chose? »

Je te voyais faire de la comédie musicale. Est-ce que c’est une avenue qui t’intéresse?

Oui à 100%! J’ai envie d’en faire. J’ai joué dans du théâtre musical. J’ai le goût de faire du jeu. J’ai le goût de faire de la chanson. J’ai le goût de développer mon univers à moi musical. Pourquoi je ne pourrais pas faire un peu de tout ça si la vie me le permet? Si la vie ne nous le permet pas, je ferai de petites choses ailleurs-là. Pourquoi pas?

Quel cours t’a interpelé le plus lors de ton passage à Star Académie?

Honnêtement, je ne pourrais pas te dire. C’était différent pour chacun. Le cours de création m’a beaucoup challengé parce que j’étais complètement hors de ma zone de confort. J’étais complètement stressée et terrorisée, mais disons que c’était bon d’avoir ce petit stress-là à chaque semaine. Avec Lara, j’ai l’impression que c’était comme un cours/thérapie. C’était un baume. Elle travaille ta voix, ton interprétation, mais tu as l’impression qu’elle travaille ton âme en même temps Lara. C’est tellement étrange. Elle te regarde et elle peut ne pas te parler et tu vas comprendre ce qu’elle veut te dire. Tu la regardes et elle comprend ce que tu veux lui dire. Ce n’est pas toujours comme ça dans la vie. Avec Greg, il était tout le temps là. On avait tellement du fun dans son cours. C’était rigueur et plaisir mixés à 100%. C’est une découverte pour moi Greg. Je l’adore. On a passé tellement de beaux moments. Je suis vraiment reconnaissante de tout cela. On a monté presque tous les numéros avec lui. Ça reposait beaucoup sur ses épaules au niveau de l’enseignement. Les professeurs d’identité artistique nous ont amené des réflexions tellement intéressantes. Je ne pourrais pas choisir non plus. J’ai l’impression qu’il y a des points positifs partout!

As-tu faire des rencontres qui t’ont marquées plus qu’une autre avec les artistes invités?

Il y en a beaucoup! Ma rencontre avec Alexandre Stréliski. J’ai vraiment adoré. Quelle femme! Quel beau moment que nous avons passé à l’Académie et sur scène. C’est toujours agréable de travailler avec l’artiste avant de commencer les répétitions. Je comprends qu’on ne peut pas toujours avoir ce luxe-là, mais les fois où ils nous l’ont permis, ça l’ajoutait de la proximité. Je ne sais pas à quel point à l’écran on le voit, mais de notre côté, on le sent. C’était plaisant de travailler avec elle. Mariana Mazza et tous les professeurs d’identité artistique, my god que j’ai capoté. On est vraiment chanceux!

Qu’est-ce que tu retires de Star Académie? 

J’en retire que du positif. J’ai énormément de reconnaissance et de l’assurance je pense. La confiance sur scène aussi. Ça m’a permis de sortir de ma petite coquille. Je ne dirai jamais assez merci à la production pour ça. C’était magique!

Je peux te dire qu’on ne ressentait pas le manque de confiance de l’autre côté de l’écran.

C’est gentil, mais de la confiance j’en avais, mais de l’assurance. Tu sais, tu arrives sur scène et il faut que tu prennes ta place. Ça s’est beaucoup amélioré au cours de l’aventure, mais au début ça me gênait d’être en avant de quelqu’un d’autre… Des choses comme ça (rires)

Lunou Zucchini prendra la route en 2022 avec William Cloutier pour un spectacle qui s’arrêtera au quatre coins du Québec. Pour tout savoir sur les dates de tournée, cliquez ici.

Vous pourriez aussi aimer...