un magazine web axé sur la culture d’ici

L’univers symphonique du cinéma

Un magnifique hommage aux musiques du septième art

Crédit photo : Tam Photography

Par : Justine Millaire

Le samedi 2 octobre à la Maison symphonique avait lieu L’univers symphonique du cinéma, un concert de l’Orchestre FILMharmonique. Les spectateurs ont pu voir l’orchestre de 35 musiciens, sous la direction de Francis Choinière, présenter une sélection de certaines des pièces les plus marquantes du répertoire cinématographique et télévisuel.

Le choix des pièces était excellent. Entre des thèmes tirés de Gladiator, Cinema Paradisio, Orgueil et Préjugé ou encore Parfum de Femme sont venues se glisser de belles surprises comme le thème de la série Game of Thrones ou encore le thème des hobbits du Seigneur des anneaux. Plusieurs mélodies également de films que je n’avais jamais vus, mais qui étaient malgré tout gravées dans ma mémoire, entrées par je ne sais quel processus. Le résultat était un concentré de notre mémoire collective de cinéphile.

Crédit photo : Tam Photography

Chacune de ces pièces était interprétée avec brio. Il y avait quelque chose d’aérien dans leur manière de jouer ces mélodies. Peut-être cela tenait au fait que l’orchestre était composé en grande partie de violons et de violoncelles, mais les écouter me donnait l’impression de voir l’une de ces envolées d’oiseaux qui arrivent sans peine à rester groupés tout en effectuant des figures aériennes. L’image peut sembler tirée par les cheveux, mais c’était le ressenti que j’avais en les observant travailler. Ce qui est certain, c’est que chacun des musiciens est habité par la même passion et le même amour pour le répertoire qu’il interprète.

L’Orchestre FILMharmonique a pour mission de rendre la musique classique plus inclusive par l’organisation de concerts mêlant musique classique et culture populaire. Ayant assisté à plusieurs initiatives similaires, je crois que quelque chose de magique se produit quand ces deux univers se croisent. Plusieurs ne seraient probablement jamais venus à la Maison symphonique si ce n’avait été de cela. En sortant de la salle, plusieurs spectateurs prenaient le programme de la soirée en photo pour pouvoir retrouver les pièces plus tard, et durant tout le concert, l’enthousiasme de la foule était au rendez-vous. Toutes choses considérées, je pense qu’ils ont réussi leur mission.

L’orchestre a repris ses activités. Son prochain concert, consacré au jeu vidéo Final Fantasy, aura lieu le 12 février. Et pour ceux qui sont intrigués par le programme du 2 octobre, L’univers symphonique du cinéma est disponible en webdiffusion à partir de samedi prochain.

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email