Lancement de Love Suprême

 Du love suprême, du petit love, plein d’amour pour Koriass

KORIASS

©Antoine Rabeau-Daudelin/MatTv.ca

Par Julie Côté

Vers 7h30, près de 90 minutes avant le début du spectacle-lancement de Love Suprême, le 4e album du rappeur Koriass, au club Soda, la file d’attente s’étendait assez longuement sur Ste-Catherine. Mais comme il l’affirme dans sa chanson Nulle part, « il a toute une génération dans son back ». Elle a d’ailleurs été très choyée vu qu’on lui a offert des chansons du nouvel album, du EP Petit Love, et quelques-uns des grands succès. Voici donc un aperçu du phénomène, dans une soirée visiblement remplie d’amour.

Love Suprême, c’est une observation sur le désir malsain de se faire aimer de tout le monde. La foule était en délire lors de l’entrée de leur Korey Hart national, alors qu’il prononçait les premiers mots de Légendaire. Celui qui est reconnu pour ses paroles assez profondes et pleine d’histoire ainsi que pour son flow assez rapide semblait bien heureux de revenir jouer “à la maison” comme il le mentionne si bien. Et il n’était pas seul à pouvoir apprécier cette belle foule.

En effet, ses bons amis de Loud Lary Ajust sont venus sur scène pour interpréter les chansons auxquelles ils ont collaborées, Jolies Filles (Larry Kiddet Pardon (Loud). Sabrina Halde (Groenland) est venu rejoindre Koriass lors de la pièce titre du nouvel album et le rappeur Eman et Rebecca Makonnen, qui célébrait son anniversaire lors du lancement, sont arrivés de façon inattendue lors de la chanson Les deux Emmanuels, du EP.

Les fans de longue date ont étés pas mal récompensés lors du rappel, où leur rappeur préféré s’est permis de chanter La mort de Manu (Garde ta job), Supernova et Tséveudire. Les fans n’ont pas hésité à montrer une vive appréciation de la soirée et tout le monde est ressorti heureux.

Brown

 ©Antoine Rabeau-Daudelin/MatTv.ca

Brown en forme

Brown, un projet intergénérationnel formé par les frères Beaudin-Kerr (K6A, Dead Obies, Jam et P-Dox et Alaclair Ensemble) et Robin Kerr, patriarche de la famille, assurait la première partie. Tiré des influences dancehall et antillaise, leur groove et leur dynamisme ont réussi à en impressionner plus d’un.

 

La tournée “Love Suprême” lève les voiles débute samedi prochain et fera un arrêt aux FrancoFolies de Montréal le 18 juin prochain. Pour consulter toutes les dates de tournée du rappeur de St-Eustache, c’est par ici.

Vous pourriez aussi aimer...