un magazine web axé sur la culture d’ici

Louis-Jean Cormier en feu sous la pluie aux Francos

Immersion biographique sous des airs électro, acoustique et rock

Louis-Jean Cormier aux Francos 2022
Crédit photo : Maryse Phaneuf

Par : Caroline Samii

Un mélange éclectique d’instruments classiques, numériques et surtout une énergie authentique! C’est le cocktail biographique de la voix rock de Louis-Jean Cormier qui a transporté le public des Francos, qui s’est laissé emporter par des paroles nostalgiques pour une immersion musicale défiant les lois de la gravité avec Le Ciel est au Plancher, son dernier album sorti en avril 2021.

C’est le dernier weekend du festival, on est vendredi soir, il pleut et Louis-Jean, vêtu de son pantalon orange fluo, pète le feu sur la grande scène Bell! Il est heureux d’être de retour devant le public de Montréal, et le fait savoir : « Well well well Montréal, j’te trouve belle avec tes parapluies! »

Louis-Jean Cormier sur la scène Bell aux Francos de Montréal
Crédit photo : Maryse Phaneuf

De retour aux Francos depuis 2016, il y débute sa tournée estivale pour donner une version live de ses dernières chansons. Son groupe, composé de 11 musiciens, allient les sons électro à la trompette, au saxophone et au cuivre pour une performance exceptionnelle dans ce concert certes gratuit, mais qui n’a absolument rien de cheap!

Il débute le concert en douceur avec Le large, la seconde chanson de son dernier album. Les musiciens et les choristes l’accompagnent dans son univers musical dans lequel il affirme ses talents d’auteur-compositeur, ses textes truffés de souvenirs de sa vie, particulièrement sa relation avec son père.

Louis-Jean Cormier Francos 2022
Crédit photo : Maryse Phaneuf

Sur scène, le chanteur ému, partage au public que son père était un ancien curé, toujours très religieux, et que ses propres choix de vie, plus rebelles, ont creusé un fossé entre les deux hommes qui ne se sont pas compris pendant un bout de temps.

Cet album, une catharsis musicale de l’artiste en deuil, fait suite au décès de Marcel, son père, survenu à la veille de la pandémie, en 2020. Marcel en est la muse et l’album semble d’ailleurs lui être entièrement dédié, telle une série de lettres posthumes pour tous les non-dits enfin écrits, puis chantés à cœur ouvert. Sous les étoiles et le ciel pluvieux des Francos, père et fils étaient bel et bien réunis!

Crédit photos : Maryse Phaneuf

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email